Pénurie d'eau en pleine crise de coronavirus : le préfet prend la main dans 6 communes de Guadeloupe

coronavirus petit-bourg
Robinet-eau
©E. Stimpfling
Le préfet de la région Guadeloupe a pris un arrêté, dans la soirée du mercredi 18 mars 2020, pour se substituer aux maires de 6 communes, du périmètre du SIAEAG. Objectif : remédier aux problèmes de distribution d'eau du robinet, qui durent depuis plusieurs mois. A La CARL, cette décision surprend.

Le Préfet tranche et s'impose


Alors que les gestes barrière contre le coronavirus sont à pratiquer plusieurs fois, tout au long de la journée, comment se laver les mains régulièrement, s'il n'y a pas d'eau au robinet ?
Ce dilemme et cette double sentence sont subies par les populations de plusieurs quartiers de 6 communes de la Guadeloupe, du périmètre du Syndicat Intercommunal d'alimentation en eau et d'assainissement de la Guadeloupe (SIAEAG) : Capesterre-Belle-Eau, Petit-Bourg, Le Gosier, Sainte-Anne, Saint-François et La Désirade.

Dans ce contexte, le préfet de la région Guadeloupe, Philippe GUSTIN, a pris un arrêté pour se substituer aux maires concernés, afin d'avoir toute la latitude de prendre des mesures en faveur des usagers.
Des citernes seront déployées dans les zones où les coupures d'eau sont fréquentes.
Philippe GUSTIN était l'invité de notre édition de 13h00, par visio-conférence, ce jeudi 19 mars 2020.
Pénuries d'eau et coronavirus : le préfet se substitue aux maires de 6 communes. ©Guadeloupe La 1ère

Petit-Bourg acquiesce


Dès cette annonce, le maire de Petit-Bourg, Guy LOSBAR a tenu à communiquer auprès de ses adiministrés :
Pénurie d'eau et coronavirus : Petit-Bourg et 5 autres communes mises sous tutelle. ©Ville de Petit-Bourg

La Riviéra du Levant grince des dents


Mais l'arrêté préfectoral n'a pas été accueillis, dans les autres communes concernées, aussi sereinement qu'à Petit-Bourg.
Les maires adhérants à la communauté d'agglomération "La riviéra du Levant" (CARL) s'insurgent, alors qu'ils n'ont pas été prévenus de l'initiative du représentant local de l'Etat.
Dans un communiqué, Jean-Pierre DUPONT, président de la CARL et maire du Gosier, Jean-Claude PIOCHE, maire de la Désirade, Christian BAPTISTE, maire de Sainte-Anne et Laurent BERNIER, maire de Saint-François rappellent les dispositions prises solidairement pour accompagner les populations victimes de coupures d'eau. Des dispositions, affirment-ils, identiques à celles aujourd'hui mises en oeuvre par le Préfet.
Les édiles de la "Riviéra du Levant" demandent au préfet de jouer la carte de la concertation et d'apporter sa contribution à l'amélioration des dispositifs existants, particulièrement dans l'actuel contexte de crise sanitaire et de confinement.

A Lire, le communiqué de la CARL :
Eau : Jean-Pierre DUPONT et les maires de la CARL rappellent au préfet les dispositions prises
Eau : Jean-Pierre DUPONT et les maires de la CARL rappellent au préfet les dispositions prises ©Communauté d'agglomération "La Riviéra du Levant".