Personnes vulnérables : Un nouveau dispositif est en vigueur depuis le 31 août

coronavirus
Personnes vulnérables
©Social care
Les salariés les plus vulnérables peuvent être placés en activité partielle sur prescription médicale. Depuis le 31 août 2020, un nouveau document réduit la liste des personnes qui peuvent bénéficier de l'activité partielle.

 
Désormais, sont retenues comme personnes vulnérables ou fragiles :
Les personnes atteintes
- d'un cancer évolutif
- d'une immuno-dépression congénitale
Les personnes âgées de 65 ans et plus qui présentent un diabète associée à d'autres complications comme, par exemple, l'obésité.
Les personnes dialysées ou présentant une insuffisance rénale.

Les autres personnes retenues dans le précédent décret publié en mai dernier au nombre desquelles les séniors bien portant ou ayant des antécédants cardio-vasculaires, ou les femmes enceintes au troisième trimestre, ne font plus partie de ce dispositif.
Une évolution applicable sur l'ensemble du territoire national, à l'exception de Mayotte et la Guyane, fortement impactés par la circulation du virus.

Pour voir l'ensemble du décret : Personnes vulnérables : le nouveau dispositif mis en place depuis le 31 août
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live