Petit Canal attend de savoir ce qui s'est passé au Centre Social

justice
Centre social de Petit Canal
. ©E. Stimpfling
12 jours après le dépôt d’une plainte pour des actes présumés d’attouchements sexuels sur une fillette âgée de 4 ans, le Centre Social de Petit Canal a retrouvé une activité presque normale.

Dans un communiqué, le président de l’association La source qui gère le centre, rappelle que

« le personnel masculin visé par les parents est présumé innocent au vu de la loi et jusqu’à nouvel ordre et ajoute Nous avons malgré tout pris des mesures conservatoires pour rassurer les parents, les familles et faciliter l’enquête en cours ».

En  clair, les deux salariés masculins en contact avec les enfants, toujours présumés innocents, ont été retirés du service.

L’enquête confiée à la gendarmerie de Port Louis se poursuit. Après avoir auditionné plusieurs personnes, les gendarmes attendent désormais les rapports de deux médecins ainsi que les résultats des analyses des prélèvements effectués sur le sous-vêtement de la fillette.   

©Guadeloupe