Le plan blanc élargi renforce le potentiel médical de la Guadeloupe dans la lutte contre le coronavirus

coronavirus
CHU de la Guadeloupe
Les établissements hospitaliers de la Guadeloupe se préparent a faire face à une crise majeure d’épidémie. Le CHU continue de fonctionne rnormalement, malgré la contamination de trois de ses cadres. Et désormais, la Clinique les Eaux Claires a mis en place une unité dédiée.
D'abord, il faut le dire, malgré la contamination de Gérard Cotellon, le directeur du Centre Hospitalier Universitaire de la Guadeloupe, il y a 2 jours, l'établissement continue de fonctionner et de mener son combat contre le Coronavirus. C’est Cédric Zolezzi, le directeur adjoint du CHU qui l’affirme.

Cédric Zolezzi, le directeur adjoint du CH


Gérard Cotellon, mais aussi la présidente de la commission médicale d’établissement et le Chef de service de la réanimation ont été détectés positifs au Covid 19.
Mais pas de quoi s’alarmer, le directeur est en lien régulier avec ses équipes.


Les Eaux Claires pour compléter le dispositif du CHU


 

Les eaux Claires


Le CHU comme tête de pont et la clinique des eaux claires à Baie-Mahault. elle se prépare elle aussi a prendre en charge en cas de gros afflue de malade du coronavirus. La clinique a été intégrée dans le plan blanc élargi. Des opérations non urgentes ont été déprogrammées, et une unité est désormais spécialement dédiée à la prise en charge de ces malades
 

Christine Dragin Guadeloupe La 1ère