Plan France Relance : 10 friches de Guadeloupe seront réhabilitées

aménagement du territoire
Immeuble de la CGSS
L'ancien bâtiment de la CGSS, à Pointe-à-Pitre, sera réhabilité en un ensemble immobilier multifonctionnel, moyennant 200.000€ ©Google Maps
Parce que trop de sites sont devenus des friches, le Gouvernement a lancé un appel à projet, afin que ces espaces soient réhabilités, en logements ou surfaces commerciales, par exemple. L'intérêt est multiple : rentabilisation des espaces, manne pour le BTP, accroissement de l'offre de logements...

Dans le cadre du plan de Relance, le Gouvernement a débloqué des fonds, afin que des friches soient réhabilitées, au profit de projets d'aménagement urbain et de relocalisation d'activités, tout en revitalisant les centres-villes. Un programme qui concerne aussi des dents creuses et immeubles abandonnés.
Cette initiative répond aussi à d'autres enjeus majeurs combinés : accroitre l'offre de logements, tout en maitrisant l'étalement urbain et en limitant l'empiètement sur des espaces naturels et agricoles. 

Faible somme débloquée en Guadeloupe

Au niveau national, il est question de 650 millions d'euros de subventions disponibles, dont 1.44 millions d'euros qui seront alloués aux lauréats des deux premiers appels à projets, en Guadeloupe (soit 0,008%, pour le moment).

En effet, le plan France Relance a permis d’accompagner dix projets d’aménagement de friches urbaines et commerciales, dans l'archipel. Il s'agit de neuf opérations et une étude pré-opérationnelle, qui seront soutenues par l’État et l’Europe.
Localement, 20.000 m2 seront mués en logements, répartis entre le parc social et le parc privé, et 5.500 m2 de surface économiques seront créées. Les sites concernés gagneront en attractivité et en dynamisme. Le secteur du BTP profitera, lui aussi, de ce soutien financier.

Lauréats des deux appels à projet, en Guadeloupe.
Lauréats des deux appels à projet, en Guadeloupe.


Qu'est-ce qu'une friche ?

Dans le cadre du fonds précité, est considéré comme friche :

  • tout terrain nu, déjà artificialisé et qui a perdu son usage ou son affectation ;
  • un îlot d’habitat et/ou d’activité bâti, caractérisé par une importante vacance, ou à requalifier.

Il peut s’agir de friches urbaines, commerciales, aéroportuaires, routières, industrielles, militaires ou minières, qu’elles soient polluées ou non.