Planter ou construire ? Telle est la question ....

environnement
Foncier Lamentin JPEG
©Guadeloupe 1ère
Nicolas Hulot, le ministre de la transition écologique entend taxer les bétonneurs qui construisent sur les terrains à vocation agricole. Levée de bouclier dans l’hexagone. L’occasion de s’interroger sur le foncier agricole de la Guadeloupe.
Nicolas Hulot veut taxer les « bétonneurs » pour protéger les terres agricoles. Si le ministre de la transition énergétique ne veut plus parler de taxe, ce jeudi, il a tout de même confirmé qu’il souhaitait la mise en place d’un dispositif pour lutter contre la diminution des terres agricoles de l’hexagone.
Grande Terre
Mercredi Nicolas Hulot a affirmé avoir soumis l’idée au 1er ministre afin de  sanctionner les promoteurs qui lorgnent sur le foncier agricole. Une stratégie qui vise a financer les mesures de protection de la biodiversité. Si l’idée de cette taxe fait son chemin qu’en sera-t-il pour la Guadeloupe ? Depuis quelques années, selon les spécialistes de la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la foret de Guadeloupe la perte en surface agricole a été enrayée.

Sébastien Gilles

La Basse Terre

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live