Le point sur la réouverture des écoles en Guadeloupe au 11 juin

éducation le moule
Le Moule : les professeurs des écoles maternelles et primaires préparent leur "rentrée"
©Rémi Defrance
Aujourd’hui devait être une journée de réouverture des écoles dans la commune du Moule. Cette rentrée a été repoussée à lundi prochain. La ville de Saint-Claude, celle de Lamentin ont aussi prévu des réouverture la semaine prochaine... à deux semaines de la fin de l’année. 
Une tournée des écoles pour la maire de Moule, Gabrielle Louis-Carabin, en ce chaud matin de jeudi 11 juin. La commune l’a annoncé, les écoles de son territoire devaient rouvrir en cette fin de semaine. Mais finalement, non. Elles ne seraient pas prêtes. Nettoyage, désinfections, dératisation… Gabrielle Louis-Carabin a rencontré des membres de la communauté scolaire et les syndicats. Cette tournée avec des entreprises pour exécuter ces mises aux normes sanitaires. Ce retour sur les bancs de l’école est repoussée à la semaine prochaine (15 juin 2020).

Tony Pioche, le secrétaire départemental du SNUIPP FSU (le syndicat national unitaire des instituteurs et des professeurs des écoles) 
 

Le sentiment de Tony Pioche syndicaliste (SNUIPP-FSU)




Cette date du 15 juin a aussi été retenue par le maire de Saint-Claude. La commune est sous le coup d’une astreinte judiciaire après une condamnation par le tribunal administratif de la Guadeloupe, à 1 000 euros par jours de retard. Elle a été condamnée a accueillir les élèves lundi dernier. Le maire, Elie Califer, a travailler de concert avec les services du rectorat. Lundi ce sera la prérentrée (sic)… le retour dans les établissements pour les enseignants. Dès mardi (16 juin), les enfants vont reprendre. Les parents de la commune doivent se rapprocher des directeurs d’établissement. La restauration scolaire devrait être normalisée jeudi prochain.
Vous le savez les écoles de Goyave et de Petit-Bourg sont ouvertes depuis mai dernier.
A Lamentin, il y a une expérimentation en cours dans une des écoles. La municipalité accueille des élèvesà Vincent. Une expérimentation pour apprendre aux élèves les protocoles sanitaires. Lundi prochain deux autres écoles vont rouvrir, celles de Blachon et de Pierrette. Ces ouvertures concernent les élèves de toute la commune. Les parents inscrivent leurs enfants à l’inspection académique de circoncription à Sainte-Rose.



Mais pourquoi reprendre à deux semaines de la fin de l’année scolaire ?

C’est la grande question. Il y a des pédo-psychologues qui expliquent, tout comme le recteur d’académie Mostafa Fourar qu’il est important que ces enfants privés de scolarité depuis plusieurs mois aient un contact avec le monde scolaire pour cette année. Pourtant il y a eu la continuité pédagogique par le biais de portail numérique. D’autres, comme les organisations syndicales, sont assez sceptiques quand à une reprise à quelques jours de cette fin d’année scolaire. Ces organisations syndicales sont plutôt inquiètes de la rentrée de septembre.


Tony Pioche, du Snuipp FSU 
 

Et la rentrée de septembre?



Il faut préparer cette rentrée pour combler les éventuelles lacunes de ces élèves. Les fédérations de parents d’élèves sont sur la même longueurs d’ondes.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live