Pointe-à-Pitre : La cantine au centre des préoccupations de la rentrée

éducation pointe-à-pitre
rentrée école raphaël Joliviere
©Claudia Ledezert
Après les révélations d'Harry Durimel sur les finances de la ville, des interrogations subsistent sur l’organisation de la restauration scolaire pour cette rentrée. En ce 1er jour d'école, les parents d’élèves sont dans l’expectative. La collectivité recherche des solutions.


 
Il faudra encore attendre un peu pour rassurer complètement les parents sur la restauration scolaire dans les écoles de Pointe-à-Pitre. Une réunion doit se tenir ce mardi soir à l’hôtel de ville avec le Département, la Région, des organisations patronales, des anciens prestataires et des parents d’élèves pour gérer l’urgence de la rentrée et apporter des solutions pérennes.
 

Une dette importante

La dette de la collectivité envers la ville des Abymes s’élève à 1 millions d’euros. Cette dernière avait pris le relais des prestataires pour fournir les repas. Harry Durimel affirme avoir trouvé un accord avec la ville des Abymes pour les prochains jours. Une action positive, mais qui ne fait que repousser l’échéance. D’autant plus que l’opposition très présente sur les réseaux sociaux, s’est vite emparée de l’affaire. Elle dénonce l’inaction de la municipalité et souhaite une solution à long terme pour ne pas pénaliser les écoliers.
 

La ville cherche des solutions

Depuis son coup de semonce la semaine dernière, Harry Durimel assure chercher des solutions. Les propositions d’aides affluent. De son côté, la Région a proposé une aide de 500.000 euros. Encore faut-il que les fonds soient débloqués.
Harry Durimel rentrée
©Claudia Ledezert
En attendant, ce mardi, jour de rentrée, la restauration scolaire n’était pas prévue. Covid 19 oblige, le retour à l’école s’est fait de façon échelonnée dans les écoles de Pointe-à-Pitre, comme ici à Raphaël Jolivière. Les parents se sont organisés pour que leurs enfants déjeunent, dans ce contexte particulier.

Harry Durimel, le maire de Pointe-à-Pitre, interrogé par Claudia Ledezert et Remi Defrance :
©guadeloupe
Depuis 17h, ce mardi, une réunion en présence des différentes collectivités, des prestataires, des parents d'élèves et de tous les élus se tient à l'hôtel de ville de Pointe-à-Pitre pour trouver une solution perenne à ce problème de restauration scolaire. 
reunion Pointe-à-Pitre cantine
Réunion à l'hôtel de ville de Pointe-à-Pitre sur la restauration scolaire ©Claudia Ledezert
A l'issue de la réunion, Harry Durimel a annoncé en direct dans le journal de 19h30 de Guadeloupe la 1ère que grâce à l'action conjointe du Département et de la Région, des repas pourront être assurés gratuitement pour les enfants des écoles de Pointe-à-Pitre à partir de lundi et jusqu'en novembre. Des solutions à long terme sont également envisagées. 
A (re)voir l'interview en direct de Claudia Ledezert et de Rémi Defrance :




 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live