Les Pointois seront face à une triangulaire. Trois candidats qui débattrons ce soir sur Guadeloupe la 1ère

élections 2021
Mairie de Pointe-à-Pître
Mairie de Pointe-à-Pître
Les électeurs de Pointe-à-Pître doivent choisir entre l’ex maire démissionnaire, Jacques Bangou, Harry Durimel l’écologiste allié à Tania Galvani du GUSR et Loïc Martol porteur d’un projet pointois pour sortir la ville de sa situation actuelle.
Jacques Bangou qui a dirigé la municipalité pontoise de 2008 à juillet 2019, démissionnaire sous la menace d’une révocation, est arrivé en tête en mars dernier avec 30,58 % des suffrages.
Face à lui, l’opposition est certes mieux organisée qu’en 2014 où l’élection s’était jouée au 1er tour, mais elle reste encore divisée.
Deux blocs vont donc affronter le président du PPDG : 
il y a d’abord la fusion des listes d'Ary Durimel et de Tanya Galvany, arrivés respectivement 2ème et 3ème au 1er tour.
Ces deux équipes ont réalisé au 1er tour 36, 64% des voix.
L’autre fusion rassemble Loïc Martol et Marie-Eugène Trobo-Thomaseau, respectivement 4ème et 5ème au 1er tour avec un total de 25,74% des suffrages exprimés.
Une triangulaire qui laisse donc mathématiquement le jeu ouvert, toutes les hypothèses sont possibles car la participation en mars dernier a été relativement faible : seulement 4 électeurs sur 10 s’étaient rendus aux urnes