"Pôle Caraïbes" : reprise timide du trafic aéroportuaire

transports
Arrivée à Pôle Caraïbes
112 000 passagers en Juillet, c’est 50% de moins que l’an dernier, à la même époque. Malgré tout, la fréquentation aéroportuaire semble repartir, à "Guadeloupe - Pôle Caraïbes".
 

Résultats en demi-teinte, en juillet

La mise en œuvre du dispositif sanitaire permettant l’assouplissement progressif, puis la disparition des mesures de quarantaine, a amorcé une prudente reprise du trafic qui atteint, au mois de juillet, 50% de son niveau de 2019.

C'est ce qu'annonce la société aéroportuaire gestionnaire de l'aéroport "Guadeloupe - Pôle Caraïbes".
50% de baisse c'est beaucoup, mais ce taux témoigne, malgré tout, d'un redémarrage progressif de l'activité, en sachant que le mois de juin 2020 était en recul de 77%, par rapport à juin 2019.

Ainsi, les 112 000 passagers ayant fréquenté le site aéroportuaire local représentent un nombre largement en hausse, d'un mois à l'autre, tout en étant bien loin des chiffres de l’an dernier, à la même époque, à savoir 225 000 voyageurs.

Une reprise, donc, mais cantonnée aux destinations dite "domestiques", à savoir aux rotations entre la Guadeloupe, les autres territoires des Antilles françaises et l'Hexagone, majoritairement. Le trafic à destination et en provenance de la Belgique et du Canada.
 

Des rotations moindres

Les principaux gros porteur (Air France, Air Caraïbes et Corsair) effectuent désormais entre 1 et 2 vols par jour. Le mois dernier, ces compagnies ont ainsi fourni deux tiers de la capacité habituelle, en nombre de sièges.
 

Les compagnies Air France, Air Caraïbes et Corsair ont progressivement augmenté leurs fréquences, pour atteindre respectivement 11, 10 et 7 vols hebdomadaires vers Paris, soit une capacité en sièges à hauteur de 63% du niveau de juillet 2019, correspondant à une moyenne de 5 vols quotidiens (contre 7 vols quotidiens en moyenne en juillet 2019).

Communiqué de la SAGPC

Et il s'avère que la fin des 747 de Corsair et la cessation d’activité de Level ont aussi leur rôle dans cette régression.

Des avions également moins remplis qu’à l’accoutumée. Le taux de remplissage est en moyenne de 57%, contre 77% en 2019, au départ, alors qu’à l’arrivée, le remplissage est de 84%, contre 96% l’an passé.
 

Pour aller plus loin

Tous les chiffres relatifs au trafic de juillet 2020, au sein de l'aéroport "Guadeloupe - Pôle Caraïbes" sont détaillés dans le document téléchargeable ici.

Trafic aéroportuaire de juillet 2020

Les Outre-mer en continu
Accéder au live