Port du masque : la ruée sur les merceries et les magasins de tissus

coronavirus
magasin tissus
©Eric Stimpfling
Objet de polémique et de toutes les convoitises, le port du masque se généralise grâce notamment à l’action des couturières professionnelles ou amatrices. Encore faut-il pouvoir trouver tissus et élastiques pour les confectionner. Les merceries sont aujourd’hui devenues très tendance.
Du monde, beaucoup de monde devant "Chez Tatie". Comme bon nombre d’autres merceries, cette institution pointoise fait désormais partie des commerces essentiels.
file attente magasin tissus
File d'attente devant le magasin de tissus "chezTatie" à Pointe-à-Pitre ©Eric Stimpfling
Essentiels aux yeux de toutes les couturières, comme cette cliente rencontrée dans la file d'attente.
Car "Chez Tatie", on prend les mesures barrières très au sérieux. Pas plus de deux clientes à la fois, et chacune d’entre elles, est systématiquement accompagnée par une vendeuse. 
magasin de tissus
Une vendeuse s'occupe d'une cliente dans le magasin. ©Eric Stimpfling
Pour autant, les demandes restent quasi identiques : des élastiques et du tissu, comme l'explique Laetitia Abraham, vendeuse "Chez Tatie".
Tissus, fils de couleurs et élastiques, c'est cela l'essentiel à quelques jours du 11 mai.
fils de couleur
©Eric Stimpfling
Tellement essentiel que les clientes n’ont d’autre choix que de patienter. 
Car le jour "J", le fameux 11 mai, tout le monde sortira masqué !
Les Outre-mer en continu
Accéder au live