Pour de multiples raisons, les Guadeloupéens de plus en plus nombreux à se faire dépister

coronavirus
Test aéroport 1
©E-M. Golabkan
Avec la mise en place du Pass Sanitaire, le nombre de tests PCR et antigétiques pourrait explosé durant les prochains jours. Ceux qui ne veulent pas se faire vacciner, vont certainement se ruer dans les différents centre de dépistage pour accéder aux lieux soumis à ces obligations sanitaires

Sur le dernier rapport épidémiologique de l’ARS, celui de la semaine du 12 au 18 juillet, le nombre de test PCR et antigéniques réalisés avait augmenté de plus de 18%. Une augmentation qui avec la mise en place du Pass Sanitaire tend à se confirmer, notamment dans les pharmacies qui réalise les tests antigéniques qui à eux seuls ont explosé de 22%…

Marie Adam,Pharmacienne

Au centre de dépistage Anti-Covid  permanent de l’aéroport, si le nombre de testés est supérieur à la normal. 15% de plus sur l’ensemble du territoire rien que pour la dernière semaine. En grande partie, l’effet pass sanitaire n’en est pas responsable.

Pascal Labylle Référent Covid au Centre de dépistage de l’aéroport Pôle Caraïbe

Test COVID à l'aéroport
©E-M. Golabkan

José, Harry et Sandrine Patients Test PCR

 Mais avec la mise en place officielle du Pass Sanitaire à partir du 1er août, ce centre de dépistage mais aussi les pharmacies et les laboratoires d’analyses médicales se préparent à une ruée sur ces différents tests, du moins pour ceux qui ne souhaitent toujours pas se faire vacciner…
 

Test COVID à l'aéroport 3
©E-M. Golabkan