publicité

Premières tensions à l'issue de l'élection du nouveau président de la communauté d'agglomération Grand Sud Caraïbe

Joël Beaugendre succède donc à Lucette Michaux-Chevry à la tête de la Communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbe. L'opposition, elle, crie au mépris, car écartée du nouveau bureau de la Communauté d’agglomération. Elle annonce d’ailleurs un recours après ce scrutin.

© Eric Stimpfling
© Eric Stimpfling
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
"Nous pouvons redresser la Communauté d’agglomération", assure Joël Beaugendre, élu hier à la tête de Grand Sud Caraïbes. Le nouveau président assure que tout sera décidé "dans la plus grande transparence".
L’opposition socialiste, elle, estime avoir été méprisée par la majorité. Car les élus de la minorité ont été écartés du bureau de la Collectivité.
 

Le nouveau président doute des 75 millions de déficit 

22 voix pour le maire de Capesterre-Belle-Eau ; 17 pour Rolland Plantier, le maire de Vieux-Fort, et quatre enveloppes vides. Joël Beaugendre a donc été élu hier matin (samedi 16 février) à la présidence de la Communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbe. L’élu était pourtant décrié, car mis en examen dans une affaire de présumé détournement de fonds publics. Mais il se dit sûr de sa légitimité. Et prêt à redresser la collectivité, malgré les 75 millions d’euros de déficit, révélés par la Direction générale des finances publiques. D’ailleurs, il met en doute la réalité de ce déficit.

Joël Beaugendre, président de la Communauté d'agglomération Grand sud Caraïbe

 

L'opposition prend ses distances 

La minorité socialiste a quitté l’assemblée, ne souhaitant pas être mêlée à la poursuite d’une gestion périlleuse, qui ne durera que peu de temps, du fait des municipales en 2020. Une opposition qui crie au mépris, car écartée du nouveau bureau de la Communauté d’agglomération. La fonction de 1er vice-président revient à Philippe Chaulet et celle du 2ème vice-président à Aramis Arbau.
Hélène Vainqueur-Christophe, conseillère communautaire s'en explique au micro de Ronan Ponnet :

Hélène Vainqueur-Christophe, conseillère communautaire

Pour Sonia Pétro, cette élection, c’était "blanc bonnet et bonnet blanc" ! Joël Beaugendre ou un autre, cela aurait été la même chose, selon la conseillère municipale d’opposition, à Basse-Terre et présidente de la fédération "Les Républicains" de Guadeloupe. Tous sont responsables de la situation financière actuelle, estime Sonia Pétro.

Sonia Pétro, conseillère municipale d’opposition à Basse-Terre


Retour sur cette élection avec Eric Stimpfling :
Election à la CAGSC
Pour (re) voir l'interview de Joël Beaugendre, invité de Christelle Théophile, dans le journal télévisé du samedi 16 février 2019 :
Joël Beaugendre, invité journal télévis303251

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play