publicité

Les préoccupations des Guadeloupéens inspirent leurs avis sur les personnages de l'échiquier politique

C'est en tout cas la conclusion que l'on peut globalement tirer du sondage réalisé par l'Institut Qualistat pour le magazine "Nouvelles Semaine". Si Ary Chalus est celui qui inspire le plus confiance aux Guadeloupéens, ils aimeraient aussi voir Harry Durimel jouer un rôle prépondérant

la côte de confiance des acteurs politiques de la Guadeloupe
la côte de confiance des acteurs politiques de la Guadeloupe
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
Ce sondage a été réalisé entre le 15 novembre et le 2 décembre, par téléphone, sur un échantillon de 511 Guadeloupéens (îles du sud comprises) âgés de 18 ans et plus établi selon la méthode des quotas, avec une marge d’erreur de 2 à 5 points.
Il laisse apparaître que le chômage et l’emploi restent en tête des préoccupations des Guadeloupéens.
Un an après l’incendie du CHU, cité par plus de quatre personnes sur dix, la santé apparaît pour la première fois comme le deuxième sujet d’inquiétude.
Pour ce qui est de la confiance accordée à la classe politique, elle s’effrite et continue d’osciller autour de la barre des 30% pour atteindre un de ses scores les plus bas depuis la mise en place de ce baromètre et s’établir à 25 %.
Avec légèrement plus d’1/5 ème des sondés, Ary Chalus demeure la personnalité politique en laquelle les Guadeloupéens déclarent spontanément avoir le plus confiance pour construire l’avenir de la Guadeloupe.
Avec un total de 5%, loin derrière, Victorin Lurel conserve sa deuxième place. Le podium est complété par Olivier Serva à 3% d’opinions favorables. Le député de la première circonscription devance la présidente du département Josette Borel-Lincertin
 

Des options pour l'avenir : Harry Durimel et l'Assemblée unique

Cependant, on peut souligner que la moitié des Guadeloupéens aimerait voir Harry Durimel  jouer un rôle plus important sur l’échiquier politique. Cette aspiration va de paire avec la progression des préoccupations environnementales (gestion, distribution de l’eau, pollution à la chlordéchone, gestion des déchets).
Un peu moins d’un tiers des Guadeloupéens verraient d’un bon oeil un impact plus fort de Guy Losbar, chef du parti Guadeloupe Unie, Solidaire et Responsable (GUSR).
Enfin, s'agissant des grandes questions politiques, on note que 57% des Guadeloupéens se prononcent favorablement pour une assemblée unique. De même, plus d’un Guadeloupéen sur deux se prononce pour une évolution statuaire et plus d’un quart se disent très favorables à cette évolution.

Claude Danican Guadeloupe La 1ère

Pour voir l'intégralité du sondage :VOIR AUSSI :
INDICE DE CONFIANCE

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play