Présidentielle : la candidate socialiste Anne Hidalgo présente ses propositions aux Guadeloupéens

élections
Anne Hidalgo en réunion avec les acteurs du CHU de la Guadeloupe, confrontés à la 5ème vague de Covid-19 - 11/02/2022
Anne Hidalgo en réunion avec les acteurs du CHU de la Guadeloupe, confrontés à la 5ème vague de Covid-19 - 11/02/2022 ©Ludivine Guiolet-Oulac
Anne Hidalgo est arrivée en Guadeloupe vers 15h hier après-midi. Dès lors la candidate socialiste à la Présidentielle 2022 a commencé à enchainer les visites : CREPS Antilles-Guyane, CHUG, élus, acteurs économiques... Très bas dans les sondages, la maire de Paris entend convaincre l'électorat local.

La candidate socialiste à l'élection présidentielle 2022, Anne Hidalgo, a entamé hier après-midi (vendredi 11 février 2022) une visite d'un peu moins de quatre jours, aux Antilles.

Une candidate socialiste en terre antillaise

Les états-majors politiques le savent d’expérience : aucun candidat à la Magistrature suprême ne peut s’offrir le luxe de minorer le suffrage ultramarin. L'Outre-mer est bel et bien un passage obligé, que la socialiste Anne Hidalgo, à la peine dans les sondages, doit négocier avec pertinence.

D’où les 70 propositions très éclectiques, pour ces territoires qui figurent dans son programme et la présence, dans quasiment toutes les régions ultramarines, de ses comités de soutien, qui bataillent pour donner de l’élan à sa campagne.

Reste que, contrairement à un Jean-Luc Mélenchon, dernièrement en déplacement aux Antilles et qui y jouit d’un bon capital de sympathies, Anne Hidalgo est assez mal connue des électeurs Guadeloupéens et Martiniquais.
De même, à l’inverse d’Emmanuel Macron, qui dispose de solides relais, elle doit s’appuyer sur une Fédération socialiste en proie à des luttes intestines et confrontée à une difficile reconstruction, en Guadeloupe.

La cinglante défaite des dernières Régionales, marquée par l’éclatement du socle de gauche, a laissé des traces. La rupture sur fond de scandale, avec l’ancienne présidente de l’Assemblée départementale et le retrait du président de l’Association des Maires, Jocelyn Sapotille, ont porté un coup dur à une Fédération qui déjà se cherchait.

Dans ce contexte, la présence aux côtés d’Anne Hidalgo du sénateur Victorin Lurel reste symbolique ; l’ancienne figure de proue du socialisme en Guadeloupe est manifestement tombée en désamour avec l’électorat.

Anne Hidalgo, qui ira à la rencontre des forces vives de l'archipel, devra trouver une tonalité politique forte et juste. Le challenge est de taille : remettre en ordre de marche une fédération atomisée à seulement une soixantaine de jours de la présidentielle.

Un programme chargé

Comme de coutume lorsqu'une personnalité politique est en visite officielle en Outre-mer, la visite d'Anne hidalgo aux Antilles est synonyme de marathon.

La maire de Paris est arrivée à l'aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes peu après 15h00, vendredi. L'occasion d'un accueil chaleureux par les Socialistes du territoire et de la traditionnelle signature du livre d'or de l'aéroport :

Photo de famille d'Anne Hidalgo avec les Socialistes de Guadeloupe - 11/02/2022
Photo de famille d'Anne Hidalgo avec les Socialistes de Guadeloupe - 11/02/2022 ©Pascal Petrine

Etaient notamment présents le sénateur Victorin Lurel, la sénatrice Victoire Jasmin, la députée Hélène Vainqueur-Christophe, le premier secrétaire de la Fédération de Guadeloupe du Parti Socialiste Olivier Nicolas ou encore le maire de Terre-de-Haut Hilaire Brudey.

Arrivée d'Anne Hidalgo à l'aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes - 11/02/2022 ©Pascal Pétrine - Guadeloupe La 1ère
Signature du livre d'or de l'aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes - 11/02/2022
Signature du livre d'or de l'aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes - 11/02/2022 ©Pascal Pétrine

Dans la foulée, la candidate à la Présidentielle s'est rendue au CREPS des Abymes, où elle a posé entourée de jeunes sportifs :

Anne Hidalgo, au CREPS Antilles-Guyane, aux Abymes - 11/02/2022
Anne Hidalgo au CREPS Antilles-Guyane, aux Abymes - 11/02/2022 ©Ronhy Malety

Puis, nouvelle visite, cette fois au CHU, pour y rencontrer non pas le collectif en lutte contre l'obligation vaccinale, comme Jean-Luc Mélenchon auparavant, mais la direction de l'établissement de santé, actuellement confronté à la cinquième vague d'épidémie de Covid-19.
Pour rappel, Anne Hidalgo est aussi la présidente du conseil de surveillance de l'Assistance publique des hôpitaux de Paris (APHP). Elle a annoncé son souhait de prendre en considération les besoins de la santé publique, à l'échelle nationale, en recrutant près de 15.000 médecins et 25.000 infirmiers, si elle est élue.

Anne Hidalgo, candidate socialiste à la Présidentielle 2022 et Gérard Cotellon, directeur général du CHU de la Guadeloupe - 11/02/2022
Anne Hidalgo, candidate socialiste à la Présidentielle 2022 et Gérard Cotellon, directeur général du CHU de la Guadeloupe - 11/02/2022 ©Pascal Pétrine

Dans la soirée, Anne Hidalgo a rencontré les élus de Guadeloupe.

Ce samedi, toujours en Guadeloupe, la candidate a prévu de rencontrer les acteurs économiques et de visiter le port de pêche de Lauricisque à Pointe-à-Pitre, puis le Mémorial ACTe (Centre caribéen d'expressions et de mémoire de la Traite et de l'Esclavage), en matinée.
L'après-midi, après un déjeuner sur une exploitation agricole de Vieux-Habitants, 

VOIR : Le reportage de Marie-LIne Plaisir et Olivier Duflo
 

©Guadeloupe

Une visite à Vieux-Habitants qui a précédé sa réunion publique  à l'Auditorium Jérôme Clery, à Basse-Terre 

Metting d'Anne Hidalgo, à Basse-Terre - 12/02/2022
Metting d'Anne Hidalgo, à Basse-Terre - 12/02/2022

Cette visite s'achèvera par une rencontre des "femmes guadeloupéennes d'influence".

Anne Hidalgo s'envolera, dimanche matin, à 9h00, pour la Martinique, où elle restera jusqu'à lundi soir.


Anne Hidalgo était l'invitée du journal de 19h30, présenté par Laetitia Broulhet, sur Guadeloupe La 1ère :

Anne Hidalgo, invitée du journal de Guadeloupe La 1ère - 11/02/2022