Procès en appel pour matricide/ peine confirmée pour Jade : 14 années de prison

justice
tribunal de Basse-Terre - Palais de justice de Basse-Terre
©Eric Stimpfling
Comme en première instance, l'adolescente de 17 ans, poursuivie pour l'assassinat de sa mère, en juillet 2020, a été condamnée à 14 années de réclusion criminelle.

Débuté le lundi 17 janvier 2022, ce procès en appel était très attendu par Jade, sa famille et ses conseils, désireux de faire entendre la voix de l'adolescente. 
Le verdict est finalement tombé en fin de journée, ce vendredi 21 janvier.

C'est après deux heures de délibéré que les magistrats professionnels de la Chambre des mineurs de la Cour d'appel de Basse-Terre ont tranché. Les trois juges ont suivi les réquisitions formulées, quelques instants plus tôt, par l'avocate générale, soit 14 années d'emprisonnement. 

Jade, qui a désormais 17 ans, a donc été, pour la seconde fois, reconnue coupable de l'assassinat de sa mère. 
La qualification de préméditation a également été retenue.
Sa peine est assortie de 15 ans d'interdiction de port et de détention d'arme. 

Maître Roland Ezelin, avocat de Christian Cassin, grand-père maternel de Jade, pensait que le chef de "préméditation" pouvait être rejeté. Mais les juges ont eu un tout autre regard sur les faits.

Maître Roland Ezelin, avocat du grand-père maternel de Jade. ©Thierry Philippe - Guadeloupe La 1ère

Maîtres Bertrand Burman et Jenny Morvan sont les avocats de la défense, conseils de Jade. Ils étaient sous le choc et ont exprimé leur "très grande déception", après l’énoncé du verdict de la Cour d’appel.

Maîtres Bertrand Burman et Jenny Morvan, avocats de Jade ©Thierry Philippe - Guadeloupe La 1ère

Maîtres Burman et Morvan disent réfléchir à l’éventualité de donner une suite à ce dossier, en déposant un recours devant la chambre criminelle de la cour de cassation. Ils ont cinq jours pour se décider.