Ravine Chaude : un petit bain et puis s'en va

coronavirus
Ravine Chaude
©Priscilla Romain
Après quatre mois de fermeture forcée, l’espace thermo-ludique de Ravine Chaude a rouvert ce mardi 4 août dernier. Les habitués reprennent timidement leurs repères tout en respectant les indispensables mesures de sécurité sanitaire.
Sens de circulation unique, mesures d’hygiène et masque obligatoire, c’est toute une liste de sécurité qui entoure le plaisir de quelques heures de baignade. Mais il faut bien en passer par là, COVID19 oblige. Cela ne refroidit pourtant pas les habitués de l’espace, privés depuis trop longtemps de leur loisir. 
 

C’était très long cette fermeture, ça nous avait manqué,  » estime Marianne, 67 ans résidente du quartier.  « Mais c’est dommage qu’on ne puisse pas rester plus longtemps. La durée des cours a diminué. »

 

Il faut consentir à ce petit sacrifice qui fait partie des nouvelles normes d’accueil de la structure.

Pour garantir la sécurité sanitaire du lieu, l’accueil a été fortement réduit et seules les activités de baignades sont autorisées. 
 

Nous devions éviter les croisements entre les clients qui arrivent et ceux qui repartent. Aussi pour y arriver nous avons mis un système de créneaux horaires. Deux le matin et deux l’après-midi et entre les deux une heure de désinfection totale du site. 

» explique Isabelle Cortana, directrice de la station thermale.

Pour espérer profiter d’un créneau, les résidents et visiteurs doivent impérativement réserver. En effet, seules 30 personnes peuvent fréquenter le site au même moment.


Temporiser jusqu’à septembre

Le nouveau mode de fonctionnement de Ravine Chaude devrait perdurer pendant tout le mois d’août, avec une surveillance accrue de l’évolution de la pandémie.

Si les séances paramédicales de balnéo-thérapie avec les professionnels ont repris, les activités dédiées au grand public, elles ne devraient pas redémarrer avant septembre prochain. 
 

Nous savons que nous avons une clientèle pour la remise en forme qui attend impatiemment la reprise des activités. L’aquagym et les activités de natation vont reprendre progressivement. En revanche, on ne peut pas encore s’avancer sur notre calendrier événementiel qui est conditionné à la circulation du virus,

 nuance Isabelle Cortana. 

Pour son fonctionnement, Ravine Chaude peut compter sur une base solide d’habitués, même si financièrement une reconquête du public va vite s’imposer.

Car le confinement, et les trois mois de fermeture qui ont suivi, c’est une facture lourde de près de 30 000 euros de chiffre d’affaire par mois.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live