guadeloupe
info locale

#RDR2018 Une arrivée attendue ce jeudi

voile
L'horizon vers la Guadeloupe
©Miranda Merron campagne de France
A l'issue de l’incroyable final sur Ultime entre Francis Joyon et François Gabart, 4 jours après, le troisième à franchir la ligne d’arrivée de la Route du Rhum Destination Guadeloupe ce jeudi 15 novembre 2018 devrait être Armel Tripon sur Multi 50.
 
Le passage à la Tête à l’Anglais, au large de Deshaies, d’Armel Tripon sur Réauté Chocolat, ce jeudi 15 novembre 2018, est prévu à 11h30 et son arrivée à Pointe-à-Pitre aux alentours de 20 heures. L’homme devrait ainsi s’imposer dans la catégorie des Multi 50 en réussissant la performance de devancer les autres ultimes encore en course, il est vrai, contraints à des escales techniques. Il sera suivi quelques heures plus tard, du premier Imoca, Hugo Boss, skippé par Alex Thompson. Son passage sur la ligne d’arrivée est prévu, vendredi à 6h50.
 

Un vendredi riche en arrivées

Le podium des Multi 50 sera complété ce vendredi par Erwan Le Roux sur Fenetréa-Mix Buffet à 13 heures et par le Guadeloupéen Thibaut Vauchel-Camus, à 18h30, sur Solidaires en Peloton ARSEP. Les concurrents suivants vont également assurer un podium, celui des Imocas. Paul Meilhat sur SMA et Yann Elies sur UCAR Saint-Michel devraient en terminer avec la Route du Rhum Destination Guadeloupe, respectivement à 21h50 et 23h50.
 

Les autres Guadeloupéens

Une fois Thibaut Vauchel-Camus arrivé, 4 Guadeloupéens resteront en course.
En Imoca Damien Seguin qui tient une honorable 6ème place est en pleine bataille contre ses concurrents directs à près de 1100 milles de la Guadeloupe.
En class 40 Rodolphe Sépho sur Rêve de large est 20ème à un peu plus de 2000 milles de l’arrivée et Carl Chipotel le skipper de Pèp Gwadloup, sur une trajectoire totalement différente, est 31ème.
Enfin le vétéran Luc Coquelin 5ème des Class Mono avance tranquillement vers sa destination avec la possibilité de grappiller encore une ou deux places.

Sauvetage en pleine course

Les catégories Rhum Multi et Multi 50 sont marquées par le sauvetage en cours de Lalou Roucayrol dont le Trimaran Arkema a chaviré hier matin. Fidèle à la tradition de Solidarité des gens de mer, à la demande de la direction de course, Pierre Antoine qui survolait la catégorie des Rhum Multi sur Olmix, s'est détourné pour secourir son camarade, qu'il devrait rejoindre avant la nuit.