Rentrée scolaire 2022 : les "moyens d'enseignement préservés", selon l'académie

éducation
Lycée
©Guadeloupe La 1ère
Une information qui peut s'apparenter à une bonne nouvelle, pour l'académie de Guadeloupe : à la rentrée 2022, les moyens d'enseignement seront préservés. Ce, malgré une baisse conséquente des effectifs d'élèves. Pour autant, des postes seront supprimés, dans le 2nd degré, au profit de stagiaires.

Dans un communiqué, l'académie fait part de son objectif : favoriser l'égalité des chances et la réussite des élèves.
C'est ainsi que décision a été prise d'effectuer la rentrée scolaire 2022 "avec des moyens d'enseignement préservés", indique l'académie. Ce qui ne veut pas dire qu'aucun poste d'enseignants ne sera supprimé, en réalité.

On peut quand même parler d'une augmentation du ratio professeurs/élèves.

Moins de titulaires, plus de stagiaires

Dans les détails, "tous les postes seront maintenus et, cela, pour la sixième année consécutive", est-il précisé.
En revanche, dans le second degré, 31 postes seront supprimés, ainsi que des heures supplémentaires. Mais, plaident les instances académiques, "cela est compensé intégralement par l'attribution de 38 "équivalents temps plein" (ETP) de stagiaires en plus".

Les taux d'encadrement s'améliorent donc, tout en participant à la formation de jeunes générations d'enseignants du territoire.

Communiqué de la région académique Guadeloupe - 15/12/2021

Par ailleurs, "quatre postes supplémentaires sont attribués à la vie scolaire et au secteur médico-social", ajoute l'académie.

Enfin, dix-huit emplois d'accompagnants d'élèves e situation de handicap (AESH) seront affectés aux écoles.

Baisse des effectifs d'élèves

Pourtant, à l’image de l’évolution de la démographie dans l’archipel Guadeloupéen, le nombre d’élèves continue de baisser, au fil des années, à hauteur de 11.000 d'enfant scolarisés en moins, entre 2017 et 2022 (-11%).

Pour la rentrée 2022, cela correspond à nouveau à une diminution de 1589 élèves.

Communiqué de la région académique Guadeloupe - 15/12/2021

Lors de la rentrée prochaine, il y aura 700 élèves de moins, dans le premier degré et un déficit de 889 collégiens et lycéens, dans le second degré.

Reportage

A (re)voir le reportage d'Alexandre Houda et Jean-Marie Mavounzy, dans lequel interviennent le président de la FAPEG (Fédération des associations de parents d'élèves de la Guadeloupe) et le secrétaire général de la FSU (Fédération syndicale unitaire). Le premier s'offusque du surnombre d'élèves par classe et le second estime que l'académie maquille de nouvelles suppressions de postes.

Rentrée scolaire 2022 : les moyens de l'académie préservés ©Alexandre Houda et Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe La 1ère