Une rentrée scolaire, en pleine crise sanitaire, qui interroge corps enseignant et parents d'élèves

éducation
Le lycée Louis Delgrès du Moule
Le lycée Louis Delgrès du Moule ©L. Guiolet-Oulac
Les enseignants ont repris le chemin de l'école, ce lundi 31 août, 24 heures avant les élèves. Une rentrée particulière, dans un contexte de forte circulation de la Covid-19, dans l'archipel. De nombreuses questions sont encore en suspens, tant pour les professeurs, que les parents d'élèves.
 
C'est, ce lundi 31 août 2020, jour de pré-rentrée scolaire, pour les professeurs des écoles du premier degré, des collèges et des lycées de Guadeloupe.
Tous vont prendre connaissance de leur emploi du temps, des noms de leurs élèves, certains vont aménager leur classe et leur bureau.
Tout au long des grandes vacances, le corps enseignant s’est demandé à quoi pourrait bien ressembler cette rentrée, en pleine crise sanitaire. Le voilà dans le vif du sujet. Dès demain, il sera face aux élèves.
 

Protocole sanitaire : les chefs d'établissements en première ligne

Quant aux directeurs, principaux et proviseurs, ils vont accueillir les équipes pédagogiques et les informer du dernier protocole sanitaire en vigueur. Une feuille de route à peine maîtrisée, car dévoilée seulement jeudi dernier, par la nouvelle rectrice de l’académie, Christine Gangloff-Ziegler et qui tient compte de l'évolution de la situation sanitaire, face à la Covid-19, plus que préoccupante.
Rosy Guayroso a assisté à cette réunion, qui a rassemblé les chefs d’établissement. Le proviseur du lycée "Nord-Grande-Terre", à Port-Louis, entend remobiliser l'ensemble des acteurs de la communauté scolaire, à commencer par les élèves. C'est ce qu'elle a dit à Peggy Robert :

GUAYROSO 31/08 – proviseur Port-Louis


Philippe Lapin est, lui, proviseur au lycée "Louis Delgrès", à Moule et secrétaire académique du syndicat national des personnels de direction de l’Education nationale. Il rappelle, au micro de Peggy Robert, que la préparation de la rentrée c’est, bien sûr, faite bien amont :

LAPIN 31/08 - proviseur Moule 

 

Quelles pratiques sportives en temps de Covid ?

Hormis les nombreuses interrogations qui restent en souffrance, pour les enseignements "classiques", qui sont dispensés dans des salles de classe, parfois bondées et exiguës, la pratique des activités sportives interroge également.
Les professeurs d’EPS (éducation physique et sportive) se plaignent d'un manque de prise en compte de spécificités de leurs besoins.
Comment limiter les contacts physiques et respecter la distanciation sociale lors d’un match de basket ? Idem, sur le tatami, lors des cours de judo, ou sur le tapis de gymnastique ? Comment faire des tours de stade, en cours d’athlétisme, avec un masque sur le visage ?
A écouter, à ce sujet, le reportage de Peggy Robert :

ROBERT 31/08 – prof EPS

 

Incohérences, entre les règles imposées à l'extérieur et au sein des écoles

Certes, les équipes pédagogiques ont réajusté, jusqu’au dernier moment, les conditions d’accueil des enseignants, des élèves et de leurs parents, le jour de la rentrée. Un réajustement qui tient compte, bien sûr, du dernier protocole sanitaire du ministère de l’Education nationale.
Mais ce protocole reste difficile à comprendre, selon la FAPEG (fédération de parents d'élèves en Guadeloupe) : alors qu'il est question de durcissement des restrictions, à l’extérieur, les règles sont assouplies au sein des établissements scolaires.
Les parents d’élèves se disent inquiets.
Que compte faire la FAPEG ? Voici la réponse de son président, Michel Gédéon :

GÉDÉON – actions FAPEG rentrée