Réouverture des écoles : les parents d'élèves n'en démordent pas

éducation
Mobilisation parents d'élèves
©Rémi Defrance

Ils sont de nouveau mobilisés. Des parents d'élèves de Petit-Bourg, Sainte-Anne, Sainte-Rose, Saint-François et du Moule, se sont donnés rendez-vous dimanche matin, à 10 heures, devant le gymnase Laura Flessel de Petit-Bourg, pour demander la réouverture de toutes les écoles fermées de Guadeloupe.

Après avoir lancé un appel à manifester sur les réseaux sociaux, des comités de parents d'élèves de Petit-Bourg, Sainte-Anne, Sainte-Rose, Saint François et du Moule, se sont donnés rendez-vous ce dimanche matin, à 10 heures, devant le gymnase Laura Flessel de Petit-Bourg.

Du côté des écoles de Petit-Bourg, le maire, Guy Losbar, assure que le problème devrait bientôt rentrer dans l'ordre. A travers un communiqué, il s'est engagé à mettre en oeuvre des travaux pour réparer les dégâts occasionnés durant la fermeture pour que la réouverture des 13 écoles petit-bourgeoises se fasse dans de bonnes conditions. Il a promis une réouverture des écoles dès lundi, mardi au plus tard vaille que vaille…

Une situation qui réjouit les parents d'élèves de Petit-Bourg mais qui, maintenant, réclament la réouverture de toutes les écoles fermées de Guadeloupe, par solidarité.

Dario Pelage, porte-parole du collectif "Lékol ti Bou"

Et les comités de parents maintiennent leur mot d'ordre car le ras-le-bol se fait ressentir. Ils réclament aujourd'hui un retour à la normale.

Les enfants ont déjà été confinés pendant plusieurs mois et je suis très inquiète de leur avenir si les écoles ne rouvrent pas.

Ingrid Calixte, représentante de parents d'élèves

 

Ingrid Calixte, représentante des parents d'élèves du comité de l'école Hyacinthe-Gériac à Petit-Bourg

Les parents d'élèves espèrent une réouverture rapide des établissements scolaires guadeloupéens.