Retournerez-vous en boîte de nuit en juillet ?

culture
boîte de nuit
©B. Pansiot-Villon

Une date de réouverture des boîtes de nuit a été annoncée pour le national le 9 juillet prochain. Rien en Guadeloupe. Les gérants de boîtes et autres lieux de divertissement s'impatientent en ce début de vacances. Ils attendent une décision du Préfet de région..

Les plus téméraires annoncent déjà la reprise des soirées chez nous… Une reprise discrète et hors des radars… Les plus responsables eux, s’inquiètent et attendent la décision qui sera prise par le Préfet de région. Si dans l’hexagone, la réouverture des discothèques est annoncée pour le 9 juillet prochain, en Guadeloupe, pas de précisions.

Les conditions d’une réouverture sont drastiques au niveau national : jauge de 75% imposée à l’intérieur, pass sanitaire ou vaccin obligatoire à l’entrée. Les discothèques et autres boîtes de nuit seront très surveillées et pour évaluer une possible propagation du virus… Deux soirées tests sont organisées ce samedi 26 juin dans des établissements à Paris.

Des organisateurs et des gérants de boîtes de nuit dans le flou

Chez nous, les organisateurs de concerts et gérants de boîtes de nuît sont dans le flou…. Une fois de plus. Aucune date ne leur a été communiquée et encore moins les conditions de cette réouverture. Le Syndipros, syndicat regroupant les entrepreneurs du monde du spectacle et de la culture chez nous se veut force de proposition en attendant la décision du Préfet.

Il préconise des tests salivaires à l’entrée des établissements, également des soirées tests pour évaluer les risques. Les professionnels locaux privés d’activité depuis mars 2020, sont à l’agonie et espèrent une décision rapide du Préfet de région. En attendant, ils rassemblent leur force en cherchant des soutiens partout où ils le peuvent. Il y va de la survie de leurs entreprises.

A partir du 1er juillet 2021, les bars et les restaurants seront autorisés à rouvrir entièrement leurs terrasses, avec une consommation exclusivement en places assises, avec des tables limitées à 6 convives. L’accueil en intérieur est en demi-jauge et limite à 6 le nombre de personnes par table. L’animation musicale est autorisée, cependant la pratique d’activités dansantes reste, pour l'heure, encore interdite.