Revisiter le télé-achat, la stratégie de deux cheffes d'entreprise Guadeloupéennes pour surmonter la crise

économie
Jasmine et Tessa
©DR
Alors que de nombreuses entreprises ont dû renoncer ou repousser leurs projets en raison du confinement, Jasmina Legros et Tessa Whittaker ont créé un showroom privé innovant afin de présenter aux clients leur projet commun. Une bougie de bain certifiée 100% locale.

L'aventure de Tessa Whittaker, fondatrice de Teloa Maison de Parfum, et de Jasmine Legros à la tête de Just What U Need by RYS, commence bien avant que le monde ne bascule dans l'enfer de la pandémie Covid-19. Les deux jeunes femmes se sont rencontrées en 2014.

Leur background est très similaire, Jasmine Legros, est ingénieur chimiste, et Tessa Whittaker est diplômée dans les sciences chimiques, spécialisée par la suite dans la parfumerie. Elles se promettent de travailler ensemble, échangent leurs coordonnées, et puis le temps passe.

De son côté, cela fait aussi longtemps que Jasmine Legros travaille sur un projet de bougie de bain. Elle mène quelques recherches, rassemble des informations et puis met tout cela dans un tiroir pour se concentrer de nouveau sur le développement de sa marque.

Alchimie

En 2021, alors que de nombreuses entreprises s'échinent à se redéfinir pour relancer leur activité, les deux femmes entrent de nouveau en contact. L'idée de la collaboration renaît et, très vite avec elle, la piste des bougies parfumées.

Tessa m'a contacté pour me formuler une demande de dépôt-vente au showroom Just What You Need qui se trouve à Sainte-Anne. Mais je ne proposais plus ce service. Je lui propose d'envisager une collaboration en mutualisant nos compétences. Nous échangeons quelques idées, et puis elle m'explique qu'elle a de nombreuses demandes de bougies de la part de ses clients. C'est juste parfait, parce que je n'ai plus qu'à partir dans les archives, mettre à jour et présenter un cosmétique aux allures de bougie, parfumé par Tessa.

Jasmina Legros

 

Pour créer leur produit, les deux femmes sont sur la même longueur d'onde. Leurs deux entreprises promeuvent, de toute façon, la richesse du terroir grâce à des produits de haute gamme. La bougie répondra à ces critères. Elle se veut 100% naturelle et locale, avec un marketing dans la même veine. 

J'avais depuis longtemps une vraie réflexion sur l'orientation de mon entreprise vers une stratégie plus éco-responsable. Quand on pense au parfum, on pense vraiment aux belles bouteilles, aux beaux packaging, mais ce sont autant de choses qui finissent à la poubelle. Mais si on part sur du recyclable par exemple, on prend le risque de créer un déphasage chez le client entre le produit et l'attente esthétique qu'il en a. C'était un vrai challenge et je trouve que Jasmine et moi avons su trouver les bonnes solutions.

Tessa Whittaker - Fondatrice Téloa Maison de Parfum

 

Le résultat c'est une bougie parfumée qui répond aux standards de la maison Téloa. Son parfum est une déclinaison des senteurs qui ont fait le succès de la marque, et la bougie est coulée dans une noix de coco nacrée et s'utilise de plusieurs façons (bougie et baume corporel). Elle est aussi entièrement faite à la main, en Guadeloupe.

L'idée du Télé-achat

Mais comment commercialiser ce produit alors que l'épidémie empêche les rencontres et les rassemblements ? Une contrainte d'autant plus agaçante que le produit promet une expérience sensorielle unique. Les deux entrepreuneures ne se laissent pas démonter. Et comme il n'y a rien de plus ancien que la nouveauté, elles envisagent de créer un showroom privé en s'appuyant sur le format du télé-achat. Ce modèle de communication leur permet de présenter et de démontrer les différents usages du produit, tout en répondant, en direct, aux questions de leurs client(e)s.

Une innovation qui illustre l'agilité qui est exigée des entrepreneurs mis à l'épreuve par cette pandémie. La première édition de ce télé-achat d'un genre nouveau s'est tenue le 29 août dernier en matinée. Les deux entrepreneures pensent à mettre à disposition le replay sur leurs réseaux sociaux respectifs avant, peut-être une nouvelle session.