publicité

Richter 2017 ou comment se préparer au pire

Nous sommes en plein exercice Richter 2017... Un tremblement de terre majeur et un raz de marée vont donc ravager la Guadeloupe. Il s’agit d’un exercice de grande ampleur qui concerne une dizaine de pays pour évaluer les éventuelles failles dans la chaîne de commandement.

Cellule de crise Richter 2017 © Thierry Philippe
© Thierry Philippe Cellule de crise Richter 2017
  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
C’est aujourd’hui que démarre l’opération "EU Richter 2017", ce vaste exercice inédit, qui va simuler un séisme équivalent à celui de 1843. De magnitude 8,8, le tremblement de terre imaginé pour le scénario, sera suivi d’un tsunami dévastateur. Une double catastrophe qui va faire 10 000 morts et laisser 100 000 sans abri.

Un test grandeur nature
L’objectif de cet exercice européen grandeur nature, co- financé par la Commission européenne, est de tester l’ensemble des chaînes opérationnelles, organisationnelles et de commandement de plusieurs pays des Antilles victimes simultanément d’un séisme de grande ampleur suivi d’un Tsunami.
Cet exercice devrait permettre de tester également les chaînes nationales de commandement ainsi que la coordination européenne.
C’est l’observatoire de physique du Globe à Paris qui va donner le coup d’envoi en envoyant de faux communiqués d’alerte.
L’exercice "EU Richter 2017", qui va durer jusqu’à vendredi, concerne la Gpe, la Martinique, la Guyane et les Iles du Nord. Il mobilise des pompiers et secouristes de plusieurs pays européens, afin de tester l’ensemble des chaînes opérationnelles et de commandement, en cas d’une telle crise majeure.

Un scénario calqué sur 1843
A l'instar de l'opération "Caribe Wave", le séisme retenu pour le scénario de l'exercice se rapproche du séisme historique qui ravagea la Guadeloupe ainsi que de nombreuses autres îles du nord de l'arc des Petites Antilles, le 8 février 1843.
Sa localisation exacte ainqi que sa magnitude et sa profondeur seront ajustés afin de pouvoir générer des dommages généralisés sur la Guadeloupe. 
Imaginez des dizaines de milliers de bâtiments effondrés, occasionnant plusieurs centaines à quelques milliers de victimes décédées, quelques dizaines de milliers de blessés et plus de 100 000 sans-abri. 
Une vingtaine de minutes après le séisme, les îles du nord des Antilles seront frappées par des vagues de plusieurs mètres d'amplitude. Le nord de la Martinique sera également affecté, une quarantaine de minutes plus tard. 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play