Rotary : avec le bon encadrement et le bon équipement, la mer est véritablement accessible à tous

mer
Base nautique handivalide
Le Rotary Club Grande-Terre/Pointe des Châteaux a inauguré, hier, la base nautique handivalide de Bergevin, à Pointe-à-Pitre. L'infrastructure a été baptisée "La mer pour tous".

La mer doit profiter à tous


Connaissant les bienfaits de l'eau de mer et de la pratique d'activités nautiques, le Rotary Club Grande-Terre/Pointe des Châteaux et l'école de voile de Luc Coquelin travaillaient, de longue date, à la concrétisation d'un lieu dédié à tous, y compris aux personnes en situation de handicap.
C'est chose faite, depuis ce samedi 04 juillet 2020, jour de l'inauguration de la base nautique handivalide de Bergevin "La mer pour tous", à Pointe-à-Pitre.

La base est équipée de 6 mini-voiliers spécialement conçus pour la pratique handivalide... et insubmersibles :
  • 3 adaptés pour la conduite à pédale
  • 3 adaptés pour la conduite à l'aide d'un volant
Les précisions de Luc Coquelin, responsable technique de la base nautique handivalide "La mer pour tous" :
©Guadeloupe La 1ère

De quoi rassurer les familles, comme le confirme Raisa Gussie, membre de l'association "Tous en Bleu - Solidarité Autisme" :
©Guadeloupe La 1ère
 

Favoriser la mixité


Parmi les objectifs de ce projet, il est question de favoriser la mixité sociale, en permettant aux personnes valides, comme à celles porteuses d'un handicap, de pratiquer la voile ensemble et immédiatement, même les débutants.
Les enfants ayant pu se jeter à l'eau en ce jour d'inauguration étaient ravis, comme en témoignent ces images :
©Guadeloupe La 1ère
 

Une infrastructure non encore complète


Comme Luc Coquelin le précisait, dans son interview, le Rotary Club Grande-Terre/Pointe des Châteaux cherche des financements pour terminer la bas nautique et la mettre en activité dès la rentrée prochaine.
Pour qu'elle soit opérationnelle, reste à installer une potence de mise à l'eau, installer un espace bureau/sanitaires/terrasse et le chemin d'accès des personnes à mobilité réduite. Les partenaires veulent aussi faire l'acquisition d'un bateau d'assistance.

Pascal L’Étang, président de l’association "La mer pour tous", Rotary Club Grande-Terre/Pointe des Châteaux, revient sur la génèse du projet, sa concrétisation et sur l'avenir de la voile handivalide :
©Guadeloupe La 1ère

A noter que le parrain de la base handivalide "La mer pour tous" est le skipper Damien Seguin, lui-même en situation de handicap (il est né sans main gauche) et au palmarès impressionnant : 5 titres de chamions du monde, 2 médailles d'or et une d'argent, en voile paralympique. Damien Seguin s'est brillament illusré aussi dans la course au large, notamment en solitaire.
Infatigable Damien Seguin...
Les Outre-mer en continu
Accéder au live