Rudy Gobert des Utah Jazz, premier joueur NBA atteint par le coronavirus, présente ses excuses

coronavirus
Rudy Gobert
Rudy Gobert ©Christian Petersen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Rudy Gobert, premier joueur NBA testé positif au nouveau coronavirus mercredi 11 mars et depuis sous le feu des critiques pour des actes de négligences, a reconnu jeudi (12 mars) sur Twitter avoir "manqué de discernement", présentant des excuses aux personnes qu'il a pu "mettre en danger".
"Je tiens à remercier tout ceux qui m'ont témoigné du soutien au cours des dernières 24 heures. Pas mal d'émotions m'ont traversé depuis mon diagnostic... principalement l'anxiété, la peur et même la honte par moments", a écrit le basketteur guadeloupéen de 27 ans. 
 

Des excuses après une blague diversement appréciée

"Je souhaiterais m'excuser publiquement auprès des gens que je pourrais avoir mis en danger. Je ne pensais vraiment pas être porteur de cette pathologie. J'ai manqué de discernement et le reconnais", a-t-il poursuivi. Lundi, 48 heures avant l'annonce de son test positif au "Covid-19", Gobert avait fait une blague à la fin d'une conférence de presse. Après avoir répondu à une question sur l'épidémie, il s'était levé et avait touché de ses mains les micros et enregistreurs posés sur la table, avant de quitter la salle. 
Depuis mercredi, l'enregistrement vidéo de cette séquence a fait le tour du monde et généré de vives critiques à son endroit.
Jeudi matin (12 mars), un des journalistes d'ESPN, Adrian Wojnarowski a rapporté que certains des coéquipiers de Gobert "ont déploré en privé sa négligence vis-à-vis d'eux dans le vestiaire, en les touchant ainsi que leurs affaires".
Dans la foulée, son coéquipier au Jazz Donovan Mitchell a confirmé avoir également été testé positif au coronavirus, devenant le deuxième joueur de la NBA a en être atteint.
Dans un message posté sur Instagram, il souligné: "nous en apprenons tous davantage sur la gravité de cette situation et, espérons-le, les gens pourront continuer à se renseigner et se rendre compte qu'ils doivent se comporter de manière responsable à la fois pour leur propre santé et pour le bien-être de leur entourage".
Des mots vraisemblablement destinés à Rudy Gobert, lequel a plus ou moins employé les mêmes dans on message: "J'espère que cette histoire pourra servir à en éviter d'autres, en démontrant tout le sérieux qu'il nous faut adopter dans ces circonstances".