Ruzab : le grignotage de deux immeubles « Les Capitaines » a débuté, à Grand-Camp

aménagement du territoire
Démolition résidence "Les capitaines" à Grand-Camp (Ruzab)
©Julien Babel
Dans le cadre de la rénovation urbaine des Abymes (RUZAB), la Société immobilière de la Guadeloupe (SIG) met en œuvre des travaux de démolition de la résidence « Les Capitaines », à Grand-Camp. Le chantier a débuté hier. Fin des opérations prévue au premier trimestre 2021.

« Les Capitaines » partent en poussière

Dès 7h00 du matin, ce lundi 27 juillet 2020, les engins étaient en action, sur le chantier de démolition des immeubles « Langlois » et « Moede » de la résidence « Les Capitaines », emblématique du quartier de Grand-Camp, aux Abymes. 
Après une phase de désamiantage, le grignotage a débuté par l'esplanade et les passerelles, qui séparent les différents bâtiments.
Grignotage qui se déroulera durant tout le mois d'août et qui sera suivi de l’évacuation des gravats, à compter du mois de septembre, jusqu’à la fin du chantier.
Début travaux de démolition Les Capitaines (Ruzab)
©Julien Babel
Le site sera vierge de toute construction et le terrain nu au premier trimestre 2021, au lieu de fin 2020. La crise de la Covid-19 et la mise en place de protocoles sanitaires ayant décalé de trois mois le calendrier initial.
 

Limitation des nuisances, pour le voisinage

Les travaux sont ramassés dans un laps de temps le plus court possible, afin de limiter les nuisances sonores inévitables et qu'elles soient les plus brèves possibles.

Par ailleurs, pour éviter les projections, dans l'air, d'un volume trop important de poussières, au niveau le plus haut de la démolition, les opérateurs utilisent un canon de brumisation, pour abattre les particules. Cet appareil est autonome en énergie et à une cuve d’eau de 2000 litres, intégrée à son châssis. La pelle est, quant à elle, équipée d’une rampe de brumisation, qui sera au plus près des éléments grignotés. Enfin, en partie basse, lors du chargement, un ouvrier arrosera les gravats.

Autre risque possible, pour le voisinage : les projections. Pour éviter ce problème, un tapis pare-gravats sera utilisé pour permettre de canaliser les petits morceaux de béton d'être projetés. Le tapis sera positionné au plus près de la façade côté riverain.
Tapis pare-gravâts
Tapis pare-gravâts ©SIG -SGTP
 

Reportage

A (re)voir le reportage réalisé sur place le lundi 27 juillet 2020, par Julien Babel et Jean-Marie Mavounzy : 
©Guadeloupe La 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live