Saint Barthélemy confrontée à un cas de légionellose à Grand Fond

saint-barthélémy
Grand fond Saint Barthélemy
Le quartier de Grand fond à Saint Barthélemy

La présence de légionnelle a été décelée dans l’eau potable du quartier de Grand Fond à Saint Barthélemy la semaine dernière. Le secteur avait déjà été touché par ces bactéries en 2018. Le risque est réel et l’inquiétude prend de l’ampleur sur l’île.

Les résultats de prélèvements d’eau réalisés par la Saur, la Gestion des services d’eau potables début février, sont tombés, il y a bien de la légionellose dans l’eau consommable du quartier de Grand Fond. Une maladie d’origine bactérienne, affectueuse des eaux tièdes, dont les symptômes sont similaires à ceux d’une grippe : Fièvre, toux, frissons, difficultés respiratoires, apparaissent le plus souvent 5 à 6 jours après la contamination.

L’émergence récente de cette maladie est notamment due aux systèmes modernes d’alimentation en eau, tels que les jacuzzis ou les tours de refroidissement. Selon une information interne, ce serait une coupure d’eau lors du prélèvement de l’ARS qui serait à l’origine de la présence des bactéries.

Néanmoins la Saur a assuré que tout serait mis en oeuvre pour un retour à la normale, mais conseille à la population de réduire l’usage de l’eau pour la douche ou les bains à remous, le temps de réaliser de nouvelles analyses dont les résultats devraient être connus dans la semaine.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live