publicité

Saint Barthélemy prête pour une nouvelle saison cyclonique

L’île a été elle aussi en proie aux vents violents d’Irma, avec des rafales à plus de 300 kilomètres heures. Mais les habitants et les responsables politiques de Saint-Barthélemy ont immédiatement retroussé leurs manches. Aujourd'hui, l'île est prête pour accueillir à nouveau les touristes

© L. Gaydu
© L. Gaydu
  • Guadeloupe .1
  • Publié le
Il y a un an tout juste, dans la nuit du 5 au 6 septembre 2017,  le centre de l’ouragan Irma, de catégorie 5, traversait l’île de Saint Barthélemy. Des vents de 250 à 280 km/heure en moyenne, avec des rafales de plus de 300 km/h, des pluies diluviennes et une houle soulevant la mer jusqu’à 10 mètres. Des conditions que, de mémoire de Saint Barth, on ne se souvenait pas avoir connu de pires. 
NAPOLEON 81 ANS HABITANT DE SAINT BARTHELEMY
La Collectivité a mis les bouchées doubles pour se remettre à niveau en vue de la saison touristique. A Saint Barthélemy, on a souvent dû se relever seul des coups de sort du temps et de l'histoire. Alors, cette fois encore, les Saint Barths ont fait appel à leurs réflexes naturels de survie. L’île vit du tourisme de luxe et, compte tenu de son statut constitutionnel, elle s’est mise tout de suite à la reconstruction. Il faut dire que Bruno Magras, le président de la Collectivité avait anticipé le passage du phénomène.
BRUNO MAGRAS PDT COLLECTIVITE DE SAINT BARTHELEMY
© L. Gaydu
© L. Gaydu

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play