Saint-Martin : les riverains du quartier d'Orléans se mobilisent contre la profusion d'antennes téléphoniques

électricité
Antenne téléphone

Des habitants du quartier d'Orléans, à Saint-Martin, ont récemment découvert l'existence d'un raccordement pour y installer une antenne de téléphonie mobile. L'association des riverains s'est aussitôt réunie pour s'y opposer, au nom de la préservation de la santé. 

Les surprises ne manquent décidément pas pour certains habitants de Quartier d’Orléans. Souvenez-vous, en cadeau de Noël, ce pylône prévu pour héberger les antennes de téléphonie mobile. Leurs protestations avaient apparemment provoqué l’arrêt des travaux.

Et puis tout récemment, nouvelle découverte sur le site. Un raccordement au réseau électrique. L’association des riverains y voit un réel danger pour la santé. Et ne croit pas aux arguments avancés.

Patricia Helliger-Brooks, présidente de l’association Together We’re Stronger French Quarter

Les riverains réclament ni plus ni moins l’arrêt de l’installation. Le comité de quartier avait déjà émis un avis défavorable à l’érection du pylône. Une pétition a recueilli près de trois mille signatures. Mieux, le permis de construire de ce projet, vieux de quelques années, n’a pas été accordé. Il est vrai que la zone compte déjà près de 18 pylônes de télécommunications.

Patricia Helliger-Brooks, présidente de l’association Together We’re Stronger French Quarter

Le nouveau préfet a reçu séparément les deux parties. La semaine dernière, il a rappelé les opérateurs de l’île à leurs responsabilités. Serge Gouteyron prévoit bientôt une rencontre d’explications avec les professionnels de la téléphonie mobile et les habitants de Quartier d’Orléans.