Flambée des cas de Covid-19 à Saint-Martin, le préfet ordonne la fermeture des établissements recevant du public à 23 heures

coronavirus saint-martin
Saint Martin
©R. Malety

Le virus gagne du terrain à Saint-Martin. Le nombre de cas a explosé ces derniers jours sur l'île. Une dégradation de la situation sanitaire qui a amené le préfet à adapter les mesures de lutte contre la propagation de la Covid-19. Bars et restaurants ferment donc à 23 heures depuis ce 25 mai. 

Après une certaine stabilisation pendant quelques mois, le nombre de cas de Covid-19 repart à la hausse à Saint-Martin. De 57 nouveaux cas actifs entre le 10 et le 16 mai, l'île est passée à 115 cas, la semaine dernière. Six personnes sont par ailleurs hospitalisées. Une situation inverse de celle de la Guadeloupe, et qui pourrait remettre en cause les prochaines étapes du déconfinement. 

Un niveau de circulation du virus qui inquiète les autorités

Le taux d’incidence actuel est de 321,7/ 100 000 habitants avec un taux de positivité de 6,1 %. Une situation problématique pour les autorités sanitaires qui ont également dévoilé que la tension hospitalière devenait forte. Actuellement, 7 personnes sont prises en charge à l'hôpital.
Des cas plus graves et plus jeunes. Un patient a dû être placé sous respiration artificielle, un autre a été transféré en Guadeloupe.

Les autorités, qui surveillent de près la situation, ordonnent la fermeture des bars, restaurants et autres établissements recevant du public à compter de 23 heures, et ce dès ce mardi soir (25 mai), jusqu'à nouvel ordre. Le Préfet Serge Gouteyron l’a annoncé mardi, lors d’une conférence de presse. 

Sans amélioration de la situation sanitaire, des mesures plus restrictives seront prises la semaine prochaine au plus tard.

Préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélemy

Le couvre-feu est également instauré à 23 heures, en partie hollandaise de Saint-Martin depuis ce  dimanche 23 mai. La situation sanitaire est également tendue sur place, même si le taux de vaccination est bien plus élevé qu’en partie française de l'île où le taux de couverture vaccinale (au moins une injection) des personnes de plus de 18 ans est de 19,16%, selon l'Agence régionale de santé. A Sint Maarten, près de 28% de la population est "complètement" vaccinée (2 injections reçues).