Le nouveau Plan de prévention des risques naturels cristallise les attentes des Saint-Martinois

saint-martin
Saint Martin
La dernière visite d’Annick Girardin a suscité de l’espoir chez les habitants du littoral qui ne pouvaient plus reconstruire après le passage de l'ouragan Irma. L’amélioration du Plan de prévention des risques naturels devrait assouplir les règles. 
C'est la décision de la Préfète, de faire appliquer de manière anticipée le volet submersion marine du PPRN (alors en cours de finalisation), interdisant, de ce fait, la reconstruction en zone classée rouge du littoral, qui a provoqué la colère des habitants, manifestée notamment par des barrages au mois de décembre.
 

Le quartier de Sandy ground toujours en attente de reconstruction

Le pont de Sandy Ground a retrouvé son calme après les protestations de décembre. Les habitants les plus en bord de mer ne comprenaient pas pourquoi ils ne pourraient plus continuer à vivre chez eux après avoir réparé ou reconstruit.
Comme le précisait le plan de prévention des risques naturels, remanié après le passage de l’ouragan Irma. Des corrections à ce PPRN et la récente visite de l'ancienne ministre des Outremer, Annick Girardin, ont permis de rassurer en partie la population. 

Il faut maintenant attendre. C'est le maître mot dans le quartier populaire de sandy Ground, où l’interdiction de reconstruire n’aurait touché qu’une dizaine d'habitations. L’image de la maison, éventrée par un bateau, a fait le tour du monde. Miguelito, un débrouillard qui pratique la pêche et aide les jeunes, a reçu l’assurance du président de la Collectivité de pouvoir installer son activité sur la petite parcelle d’à côté.

L’Etat a promis d’aller vite, mais ça prend du temps, confie un habitant. Le PPRN nouveau sera finalisé avec les services de l’Etat et ceux de la Collectivité de Saint-Martin.

A voir le reportage d'Hervé Pédurand et Ronhy Maléty : 
©guadeloupe
 

Les 7 recommandations concernant le PPRN

La présentation des conclusions de la mission de l'Inspection générale de l'Administration et du Conseil général  de l'environnement et du développement durable sur l'évaluation du projet de plan de prévention des risques naturels de l'île de Saint-Martin comprend 7 axes :

1- Autoriser la reconstruction des biens sinistrés par le cyclone en zone rouge foncée sous réserve de justifier lors de la demande d'urbanisme d'une réduction significative de vulnérabilité, établie et attestée par un architecte.

2- Confirmer clairement l'absence d'obligation systématique de mise en conformité.

3- Simplifier les prescriptions et privilégier un objectif de résultats à une obligation de moyens.

4- Laisser le PPRN sur le seul champ de la prévention des risques et supprimer dans le PPRN le conditionnement de toute reconstruction à la preuve de la régularité de la construction préexistante.

5- Toiletter le projet de PPRN tant sur le règlement que ponctuellement sur le zonage.

6- Renforcer temporairement ou a minima sanctuariser les moyens de l'UT DEAL de Saint-Martin pour permettre une étroite collaboration entre l'Etat et la collectivité durant les premiers mois de mise en oeuvre du PPRN. 

7- Permettre à la collectivité de Saint-Martin de finaliser le règlement de la question foncière en signant les dernières conventions de transfert des 50 pas géométriques entre l'Etat et la collectivité. 
la collectivité.
 

​​​​​​​Le détail des 7 recommandations du PPRN à Saint-Martin

​​​​​​​
Les Outre-mer en continu
Accéder au live