Un premier bateau de croisière, au départ de Sint-Maarten, relance l'industrie touristique

tourisme saint-martin
Célébrity Millennium à Sint Maarten 06.06.2021
©Hervé Pédurand

Le redemarrage de l'industrie touristique a bel et bien été lancé, samedi, avec le départ du "Celebrity Millennium" de Pointe Blanche, en partie hollandaise de Saint-Martin. Ce bateau de croisière partira tous les samedis de cette île. Il est réservé aux passagers vaccinés. 

Il a été accueilli en grande pompe : un an après l'arrêt de l'activité croisière, le "Celebrity Millennium" a accosté à Pointe Blanche, en partie hollandaise de l'île de Saint-Martin.
Depuis le début de la pandémie, c'est le premier paquebot à entamer une croisière, au départ de la Caraïbe.
Sa présence a comme un air d'autrefois retrouvé. Mais en réalité, l'ombre de la Covid-19 plane toujours sur le secteur.

Montrer patte blanche

Ne monte pas à bord qui veut ! Pour profiter d'un séjour à bord d'un bateau de croisière, il faut être obligatoirement vacciné. C'est en tout cas la règle imposée aux 2000 passagers du "Celebrity Millennium" de la compagnie américaine Royal Caribbean Cruises, qui a ouvert la saison, au départ de Sint Maarten.
Ces voyageurs sont, pour la plupart, arrivés en avion. 

A quai, les officiels, dont la première ministre et plusieurs membres du gouvernement, ont tenu à marquer le coup, sans masque. Cet évènement a donc été placé sous le signe de la confiance, entre personnes ayant reçu leur vaccin.

Volonté partagée d'un lancement pérenne de la saison

Par ailleurs, les infrastructures locales répondent à tous les critères attendus par les armateurs.

Nous avons choisi Sint-Maarten, parce qu'elle offre de bonnes garanties, qu'elle nous a permis d'abriter nos bateaux pendant la pandémie et que la qualité des installations correspond aux niveau de nos prestations.

Joshua Carroll - Royal Caribbean Group

Sur place, les autorités prônent le redémarrage de l'industrie touristique.

Ce que j'espère, c'est que ce sera considéré comme une opportunité pour l'île elle-même, Pour développer encore plus notre industrie, à grande échelle. Parce que les gens vont venir chez nous avant, mais aussi après avoir fait la croisière. En ce sens, c'est formidable d'être la première des îles de la Caraïbe à lancer aussi fort le marché.

Ludmilla De Weever, Ministre du tourisme, de l'économie, des transports et des télécommunications

Le calendrier établi prévoit un départ chaque samedi, depuis Pointe Blanche, en direction de plusieurs îles de la Caraïbe, dont Barbade, Sainte-Lucie ou encore Saint-Vincent les Grenadines.

A (re)voir le reportage d'Hervé Pédurand