Sainte-Rose : les membres du syndicat de défense du patrimoine agricole de la Guadeloupe campent devant la mairie

agriculture
Daubin maire sainte-rose bloquée
©Eric Stimpfling

La semaine dernière, ils bloquaient le cabinet du maire, en vain. Depuis lundi 28 décembre dernier, ils campent devant la mairie pour obtenir les réponses que personne ne semble vouloir leur donner.

L'agacement monte chez les membres du syndicat de défense du patrimoine agricole (SPA). Cela fait deux semaines désormais, qu'ils réclament vivement de la municipalité certaines décisions. Pour rappel, suite à la disparition d'un document en mairie et à l'expertise qui a montré la falsification de certains documents, ils exigent que la municipalité leur livre le procès-verbal de la décision mentionnant qu'elle ne donnerait pas suite à l'affaire. Mais ils veulent aussi qu'elle reprenne sa place sur ce dossier afin de faire appliquer la loi. 

Fin de non-recevoir

De son côté, la municipalité n'a pas encore répondu aux sollicitations du syndicat. Passée rapidement pour la célébration d'un mariage, Claudine Bajazet n'aurait pas souhaité en profiter pour ouvrir de nouvelles négociations. De quoi faire monter d'un cran la frustration, d'autant que cette fois, le SPA n'a pas posé de date de fin à sa mobilisation.

Après plusieurs jours de mobilisation, le syndicat de défense maintient sa position. Du côté de la municipalité c'est le silence. Une attitude qui complique la gestion de cette situation. 

Nous avons également tenté d'avoir des précisions sur ce dossier et la position du maire. Cette dernière n'a pas repondu à nos demandes d'interviews.