Les habitants de Terre-de-Bas privés de téléphone fixe depuis un mois.

téléphonie terre de bas
Mairie de Terre de Bas 2
Quatre semaines sans téléphone fixe et avec un réseau Internet défaillant. C'est le régime imposé aux habitants de Terre-de-Bas, suite à une panne survenue mi-novembre. Les techniciens tentent de rétablir le service, dès ce mardi.
Cela fait quatre semaines qu'une grande partie de la population de Terre-de-Bas est privée de téléphone fixe. Plusieurs foyers et structures économiques sont impactés par une panne survenue mi-novembre. Les équipes de l'entreprise Orange n'ont pas encore solutionné le problème, malgré les interventions menées.
Par ailleurs, le réseau Internet tourne au ralenti.
Aujourd'hui, les habitants concernés en ont ras-le-bol

Tout serait parti d'une volonté de l'opérateur d'améliorer le service, par une "mise à niveau".
 

Conséquences pour les entreprises

Cette panne, pénible pour la population, est aussi lourde de conséquences, pour les entreprises déjà mises à rude épreuve par la crise sanitaire et qui, sur l'île, font face aux problématiques liées à la double insularité du territoire.

C'est le cas, par exemple, de Ludji Bocage, gérant de la seule station-service de Terre-de-Bas. Il peine à passer ses commandes, car toute sa gestion se fait via les outils de télécommunication, actuellement défaillants, voire inopérationnels.
Un véritable coup dur, pour son activité. Il l’a dit à Chantal Horn :

​​​​​​​ Ludji Bocage - conséquences de la panne de téléphonie


Outre les particuliers et les entreprises, les administrations locales sont également en souffrance.
 

Orange en recherche de solution

De son côté, l’opérateur Orange met tout en œuvre pour un retour à la normale dès ce mardi 15 décembre 2020, à Terre-de-Bas. Durant une bonne partie de la nuit, les équipes techniques étaient à la manœuvre, dans le but d'effectuer les réparations sur le réseau. Philippe Roquelaure, délégué régional Orange de Guadeloupe et des îles du Nord répond à Chantal Horn :

Philippe Roquelaure - recherche de solution en cours


Reste à voir si cette troisième intervention portera ses fruits.