Une pétition pour peser dans la balance des intérêts de Terre de Haut

terre de haut
Terre de Haut
Terre de Haut ©Vision
Ils se multiplient et cela ne risque pas de s’améliorer. Les conflits d’usage, sur fond d’enjeu environnemental. Récemment, plusieurs affaires de ce type ont fait la une de l’actualité, à Gosier ou à Ste Anne. Cette fois c'est à Terre de Haut aux Saintes qu'une pétition circule pour s’opposer à la destruction d’un petit bosquet

D’un côté, la municipalité de Terre de Haut qui souhaite raser un massif végétal d’une grosse dizaine de m², situé le long d’une petite route, derrière un restaurant.

Cette route doit à terme desservir la future déchetterie et une station essence, et permettre un meilleur accès à la plage de la baie, un site généralement épargné par les sargasses et de ce fait plus fréquenté.

C’est dans le cadre de ce projet d’aménagement que le bosquet doit être arraché. Ce à quoi s’oppose l’association Terre et Mer. Son président est le propriétaire du restaurant, et a lui-même planté ou plus exactement replanté, sur le domaine public, ce massif végétal, après les destructions de Maria en 2017.

La pétition, mise en ligne samedi par Terre et Mer, a déjà recueilli plus de 500 signatures.