publicité

La saison cyclonique s'achève enfin

2017 restera dans les annales... Irma, Maria sont des noms que les Caribéens n'oublieront pas de sitôt. Mais, ça y est, la saison cyclonique est officiellement terminée. 

Roseau, capitale de la Dominique après le passage de Maria © AFP
© AFP Roseau, capitale de la Dominique après le passage de Maria
  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Ce 30 novembre marque la fin officielle de la saison cyclonique dans la Caraïbe. Une saison 2017 très riche et mouvementée. 

Une saison cyclonique 2017 exceptionnelle 

L'année 2017 a été surprenante, à plus d'un titre. En moyenne, dans le bassin atlantique, nous avons une moyenne de 10 tempêtes par an. Il y en a eu 17 en 2017. 
"Mais ce qui marque surtout cette saison, est le nombre de phénomènes majeurs, de catégorie 3 et plus et deux ouragans de catégorie 5, qui ont affecté les petites Antilles", explique Bruno Benjamin, créateur du site Ouragans.com, interrogé par Claude Danican dans La Grande interview.

Irma...

Tout a commencé avec le passage de l'ouragan Harvey, de catégorie 4, sur les Etats-Unis. Un premier phénomène qui a décimé de nombreuses villes sur son passage. Il a vite été suivi d'Irma, José et Maria, trois autres cyclones qui laisseront à leur tour des traces. 
Le 6 septembre, le cyclone Irma dévaste Saint-Martin et Saint-Barthélemy. 
Irma, de catégorie 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson, est l'un des ouragans les plus puissants jamais enregistrés. Les deux îles du Nord étant sur la trajectoire directe du phénomène, subissent donc de plein fouet les vents à plus de 300 km/h d'Irma, des heures durant. 
Les dégâts sont considérables. Les deux îles sont durement touchées, défigurées.
Saint-Martin :
© Steeve Prudent
© Steeve Prudent
© Steeve Prudent
© Steeve Prudent
Saint-Barth :
© Kévin Barrallon
© Kévin Barrallon
© Kévin Barrallon
© Kévin Barrallon
On dénombre au moins 11 morts.

Les îles d'Antigua et Barbuda sont les premières à essuyer les effets d'Irma, dans la Caraïbe.
Barbuda est complètement ravagée. Tous les habitants de l'île sont évacués vers Antigua. La plupart des infrastructures, constructions publiques et privées ont été soufflées. 
Anguilla, les Îles Vierges britanniques et américaines, Turks-et-Caïcos, Cuba et la Floride ont également subi la fureur des vents de l'ouragan Irma. 

Maria...

Dans la nuit du 18 au 19 septembre, Maria frappe les Antilles. Passant plus au sud de la Guadeloupe, l'ouragan de catégorie 5 cause d'importants dégâts dans les îles du Sud, les Saintes et Marie-Galante. Mais les conséquences sont visibles sur tout le département. 
Terre de Bas : 
© Jordy Petit
© Jordy Petit
© Jordy Petit
© Jordy Petit
Rivière-Sens à Gourbeyre : 
© Ladee No'
© Ladee No'

Baie-Mahault :
© Y. Y.
© Y. Y.

La route des Mamelles : 

Maria a causé en Guadeloupe la mort d'au moins deux personnes, et des dégâts importants sur l'agriculture. 
L'État "estime à 1,956 milliard d'euros le montant des dégâts causés par le passage d'Irma et de Maria sur les îles de Saint-Martin et de Guadeloupe", selon un communiqué du ministère des Outre-mer.

Mais ce sont les îles de la Dominique et de Puerto Rico qui ont essuyé les plus gros dégâts, après le passage de Maria.
57 morts à la Dominique et des millions de dollars de dégâts, l'île n'a pas été épargnée. 


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play