publicité

Saison sucrière déjà perturbée à Marie-Galante

  • J. Champion
  • Publié le , mis à jour le
A Marie-Galante, le lancement de la récolte cannière, pour la campagne sucrière 2017, va être très certainement reporté. La date du 15 février avait été avancée, mais de nombreuses incertitudes pèsent sur cette récolte. La sucrerie n’a pas encore pu faire les investissements d’inter-campagne, faute de trésorerie. Car elle n’a pas reçu les subventions 2016 de l’Etat et des collectivités locales, parce que la nouvelle convention d’équilibre, pour la période 2016-2022, n’est toujours pas signée. Elle devait l’être fin novembre. Mais la Communauté des communes de l’île a fait, quelques jours avant, une nouvelle proposition, concernant la future centrale thermique, qui doit être couplée à la sucrerie-rhumerie de Grand-Anse, remettant en cause ainsi le projet de centrale bagasse-biomasse d’Albioma, sur lequel était basé la convention entre l’usine et les pouvoirs publics. Les planteurs de l’île, qui étaient rassemblés samedi, sont très inquiets, car le nouveau projet ne garantit pas selon eux la pérennité de leur outil industriel.  La date du démarrage de la campagne sera fixée en commission de bassin. Les dirigeants de la SICAMA doivent rencontrer jeudi les opérateurs de coupe.
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play