publicité

Le scandale du chlordécone, le dossier oublié de la visite ministérielle

Grand oublié de la visite des ministres de la Transition écologie et de l'Outremer, le dossier du chlordécone. Nicolas Hulot était pourtant attendu sur ce scandale sanitaire et environnemental...

© Martinique 1ère
© Martinique 1ère
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le scandale sanitaire du chlordécone a fait la Une de nombreux quotidiens nationaux, ces derniers jours. Une visibilité à grande échelle, alors que ce dossier du chlordécone occupe le devant de la scène aux Antilles, depuis de nombreuses années déjà...

L'enquête du Monde

Dans un article publié le 6 juin dernier, Le Monde parle du "poison lent du chlordécone". Poison que nous ne connaissons que trop bien dans nos départements. 
Les "dérogations" accordées à certains planteurs alors que la dangerosité de ce produit était déjà connue et son utilisation pendant de trop nombreuses années ont des conséquences dramatiques. Cancers et autres maladies liées au chlordécone explosent aux Antilles. 
L'article du Monde annonce que les résultats d'une enquête officielle seront présentés aux deux régions, en octobre prochain. Preuve, sil en fallait encore, 
Durant la même semaine, les Gourbeyriens ont appris qu'ils avaient consommé de l'eau polluée au chlordécone, et la venue des ministres de la Transition écologique et solidaire et de l'Outre-mer. Nicolas Hulot et Annick Girardin, venus, pour parler du problème inquiétant des sargasses, mais rien, sur ce scandale sanitaire et environnemental que nous vivons actuellement... Et "pour des générations" comme titre Le Monde. 

Une question qui méritait réponse 

Si cette visite ministérielle était essentiellement axée sur les nuisances liées aux sargasses, elle aurait également été l'occasion pour les deux ministres de donner le point de vue du gouvernement sur cette question qui occupe la Une de nos quotidiens et journaux régionaux depuis des années. 

A (re) voir le reportage de Ludivine Guiolet-Oulac et Cédric Métairon : 
Chlordécone : Dossier oublié


Sur le même thème

  • santé

    Les progrès techniques ne suffisent pas pour que les séniors guadeloupéens s'estiment bien soignés

    La prise en charge médicale s'améliore en Guadeloupe. Et pourtant, 1/3 des seniors Guadeloupéens se déclarent en mauvaise santé contre 13% dans l’Hexagone.Alors que la Guadeloupe va devenir l’un des plus vieux départements de France d’ici 2030, la question de la perte d’autonomie devient cruciale.
     

  • santé

    Un don de sang gastronome aux saveurs locales

    Les collectes de sang ne s'arrêtent pas durant les vacances, bien au contraire. L'EFS rivalise d'originalité pour maintenir la nécessaire mobilisation des donneurs pour continuer de soigner les malades. Et ce lundi, ils auront droit à un don de sang un peu spécial 

  • santé

    Les kinésithérapeutes en colère

    Les kinésithérapeutes sont en colère et manifestent partout en France aujourd’hui. En Guadeloupe également. Les kinés défendent leur métier face à la concurrence des chiropracteurs, profession non régie par le code de la santé publique.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play