Sentinelles Guadeloupe entre dans la bataille des élections

élections 2021
Déclaration de candidature régionales Sentinelles Guadeloupe
Raymond Otto, Ruddy Manin, Eric Coriolan et Ericka Sennoaj, liste Sentinelles Guadeloupe. ©Eric Rayapin

Ce mercredi 21 avril, le mouvement Sentinelles Guadeloupe a présenté sa liste à la presse. Eric Coriolan sera tête de liste. 

Les élections régionales et départementales se dérouleront les 20 et 27 juin. En attendant la campagne officielle, place aux dépôts des listes. Plusieurs candidats se sont déjà déclarés. Ce mercredi matin, c'était au tour des responsables de la liste "Sentinelles Guadeloupe" de se présenter à la presse, autour de leur leader Eric Coriolan.

A ses côtés, Ericka Sennoaj, Ruddy Manin, le sociologue Raymond Otto. Ils sont les leaders de Sentinelles Guadeloupe. 

Un mouvement politique et citoyen qui se dit protestataire mais qui a des solutions. Eric Coriolan, tête de liste, critique sévèrement la politique de l'actuelle majorité régionale, qui, à ses yeux, a échoué dans ses principales missions. En face, Sentinelles Guadeloupe propose un projet guadeloupéen. Avec comme objectif de "remettre le citoyen au coeur de l'action politique, ce qui n'existe pas depuis environ 30 ans", affirme Eric Coriolan. Pour preuve, il explique, que l'une des propositions de son groupe, serait de permettre à chaque usager de l'eau d'être actionnaire du futur syndicat mixte ouvert de l'eau. 

Outre la gestion des politiques publiques, le mouvement ne croit plus dans la classe politique actuelle, responsable, dit-il, de la régression économique et sociale de l'archipel. 

Sentinelles Guadeloupe refuse tout positionnement sur l'échiquier politique. Avec ses projets citoyens, le mouvement propose aux Guadeloupéens de changer profondément de paradigme.