Série : lancement du tournage de « WISH » dans une semaine

médias
Deux comédiens durant le casting de la série "WISH" de Julien Dalle - août 2022.
Deux comédiens durant le casting de la série "WISH" de Julien Dalle - août 2022. ©Rémi Defrance
L’écriture du projet : c’est fait ! Le casting des acteurs : ok ! Préparation du tournage : en cours. L’équipe de la société de production "Eye & eye" doit désormais mettre les bouchées doubles, en vue du tournage de la série audiovisuelle "WISH", prévu du 7 au 11 septembre 2022.

Le tournage de « WISH », pour « West Indies Studios History », la nouvelle série télévisée du réalisateur Julien Dalle, aura lieu du 7 au 11 septembre 2022, en Guadeloupe.

La phase de casting, en vue de cette production de la société « Eye & Eye », a porté ses fruits.

Et l’équipe à l’origine de ce projet nous en a dévoilé davantage sur l’histoire qui nous sera contée.

Un casting d’amateurs et de professionnels

« Eye & Eye » se félicite d’avoir déniché des talents, notamment parmi les amateurs qui se sont présentés.

A LIRE AUSSI : Un casting en cours pour le tournage de la nouvelle série "Wish" de Julien Dalle

500 personnes ont tenté leur chance, durant les quatre jours de sélection.

D’ores et déjà, on sait que plus d’une vingtaine de personnalités connues seront de la partie, mais pas seulement des artistes issus du monde audiovisuel, puisqu’il est notamment question de chanteurs, ou encore de comédiens plus habitués aux planches, qu’à la caméra.
Parmi eux, on peut citer les Guadeloupéens Méthi’S, Pascal Moesta, Laurence Joseph, Jordan Rizzi, Luc Saint-Eloi, Sloan Descombes, ou encore l’actrice Britannique Maja Bloom

Les profils recherchés étaient précis et, pour certains comédiens, il s’agira de maîtriser le jeu d’acteur mais aussi de savoir chanter.

En effet, « WICH » nous emmènera en immersion dans le monde de l’industrie musicale antillaise.

Le pitch officiel

Jusqu’ici, Julien Dalle avait été plutôt évasif, quant à l’histoire que racontera cette nouvelle série.
Le voile a davantage été levé depuis et on découvre une histoire qui ne manquera pas de rebondissements :

« Éloi est le magnat de l’industrie musicale en Guadeloupe, depuis 50 ans à la tête du West Indies Studio. Il a le quasi-monopole des artistes de la musique Antillaise traditionnelle et connaît aussi un grand succès avec les artistes urbains, grâce au travail de sa jeune fille, Édith.
À la mort d’Éloi, Édith se voit propulsée à la tête du studio. Elle découvre alors le pot aux roses : son père a salarié en CDI tous ses artistes vieillissants, pour les protéger du chômage, alors qu’ils ne vendent plus aucun disque depuis bien longtemps ! Les charges étant, par conséquent, beaucoup trop élevées, elle ne peut plus payer les royalties des artistes urbains à succès qui, furieux, multiplient les actions en justice en représailles.
Un studio menacé de faillite, un conflit intergénérationnel entre artistes : c’est le patrimoine tout entier de la musique antillaise qui est menacé, et dont l’avenir repose sur les épaules d’une jeune femme de 25 ans. »

En plus de partenaires privés, le projet de production de la série « WICH » a reçu le soutien de la Région et du Département de la Guadeloupe, ainsi que de la ville de Pointe-à-Pitre.