Situation sanitaire sous contrôle à Saint Barthélemy

coronavirus
Test nasal
©E. Stimpfling

A Saint Barthélemy, tout a été mis en place pour assouplir progressivement les mesures en vigueur. Vaccin, gestes barrières, mais aussi, discipline de la population et renforcement des tests PCR. L'île est sous surveillance pour sauvegarder l'humain et protéger son économie.

8h00 ce matin, ils sont déjà une quarantaine à patienter sous le soleil. Ouvert depuis le 21 janvier, le centre de dépistage de la Croix Rouge de Saint Jean accueille en moyenne 200 personnes par jour. Et le système est bien rodé. Tout ou presque est informatisé grâce à un QR code.

Jacqueline Dupuits Rebert, bénévole de la Croix Rouge

Si le test est gratuit pour les détenteurs de carte vitale, en revanche, il est facturé 135 euros pour les ressortissants étrangers. Les résultats sont ensuite communiqués par mail, au mieux dans la journée, au plus tard le lendemain.

foot au vaccinodrome de Saint Barth
©E. Stimpfling

A quelques mètres de là, on joue au foot, mais on vaccine également. Depuis le 25 mai, le stade territorial accueille pour la seconde fois le vaccinodrome de l’île. Ouvert à tous et gratuit, il a très vite atteint sa vitesse de croisière.

Maëlle Dauchez, responsable anti COVID 19 Croix Rouge Française

Selon l’ARS, 4 612 personnes ont recu leur première injection et 1 423 la seconde mais ces chiffres datent de la semaine dernière. Depuis la situation a évolué.

Dr  Pauline Codrons, médecin PMI collectivité de Saint Barthélémy

Eric Stimpfling

L’île compte aujourd’hui 10 000 habitants. Si le rythme de vaccination se maintient, elle pourrait atteindre le seuil d’immunité collective dans les toutes prochaines semaines