Six ans après, un policier du Raid se rappelle l'attaque terroriste du 13 novembre au Bataclan

terrorisme
20151115 Bataclan
©Kenzo Tribouillard/AFP
C’était il y a 6 ans jour pour jour… Les attaques terroristes à la salle de spectacle parisienne du Bataclan ont fait 130 morts. Un policier du Raid des Antilles-Guyane témoigne… Il était en intervention au moment des faits et a accepté de raconter cet épisode particulièrement sombre.

C’était le vendredi 13 novembre 2015… Il y a six ans. Paris était la cible de plusieurs attaques terroristes.

Au Bataclan, un concert a basculé dans l’horreur. Une tuerie de masse qui a fait 90 morts et des dizaines de blessés. Le traumatisme est toujours présent pour les victimes et les familles endeuillées. 
Jean-Jacques Kircheim, originaire de la Guadeloupe, est mort au Bataclan. Ce 13 novembre 2015, le quadragénaire était venu écouter Eagles of Death Metal, avec Faustine, sa compagne et deux amis, au Bataclan. Un groupe qu'il voyait se produire pour la 3e fois. 
Ce n'est que deux jours après les attentats que la famille de Jean-Jacques aura confirmation de son décès. 

Ce jour-là, parmi les policiers en intervention, il y avait Stéphane. Il fait partie du Raid, l’unité d’élite, et s’est retrouvé au cœur d’un des épisodes les plus sombres que la France ait connu ces dernières années.

Aujourd’hui, il est en fonction en Guadeloupe et fait partie de l’antenne Raid des Antilles Guyane. 

Il a accepté de témoigner et de raconter cette nuit d’enfer à Laetitia Broulhet et Rémy Defrance : 


A voir l'intégralité de son interview :

©Guadeloupe