"Sobre ! Qui ? Peut ?" La campagne du mois local de prévention alcool se tient durant ce mois de décembre

santé
alcool 3
lcool
Le GIP-RASPEG et ses partenaires ont décidé de permettre à chacun de s’interroger sur sa consommation d’alcool et de s’approprier les nouvelles recommandations en vigueur dans le cadre de cette campagne de prévention et à l’approche des fêtes de fin d‘années 
La consommation quotidienne d’alcool chez les adultes de 17-75 ans résidant en Guadeloupe (6,9%) est inférieure à celle de l’hexagone (10%).
Le même constat peut être fait pour les alcoolisations ponctuelles importantes (6 verres ou plus en une seule occasion), mensuelles (10,5% contre 16,2% en métropole).
Par contre, la prévalence de l’expérimentation d’alcool chez les jeunes de 17 ans en Guadeloupe est de 91% contre 85,7% dans l’hexagone.
D’autre part, les Guadeloupéens consomment plus fréquemment des alcools forts dons les effets délétères sont majeurs.
Alcoolisation en Guadeloupe
 

Les multiples conséquences de l'alcoolisation

Au-delà des maladies, la consommation d’alcool et singulièrement la quantité jouent un rôle important dans de nombreux autres dangers immédiats : accidents de la circulation, suicides, actes de violences entre autres.
Face à ce constat et pour s’investir dans l’action, la Mission de Santé Addictions Guadeloupe du GIP-RASPEG a élaboré un programme d’intervention, durant ce mois de décembre, avec plusieurs temps forts à destination du grand public mais également des professionnels de l’addictologie objectif : comprendre l’ancrage historique de l’alcool dans notre département, faire prendre conscience à chacun sur sa consommation, permettre à tous de connaitre les nouvelles recommandations, et rendre possible la question de la sobriété afin de pouvoir envisager ce nouveau mode de relation avec l’alcool.     

"le boire en Guadeloupe"...


L’addiction à l’alcool est le premier motif de prise en charge par la Mission de Santé Addictions Guadeloupe du GIP-RASPEG avec 42% de patients jusqu’en octobre 2020. Il s’agit aussi de mettre en lumière les nouvelles recommandations. 
Tony Romuald, médecin addictologue au CHU de Guadeloupe et médecin coordonnateur de la Mission Addictions du  GIP-RASPEG,

Tony Romuald, médecin addictologue au CHU de Guadeloupe et médecin coordonnateur de la Mission Addictions du  GIP-RASPEG,


Pour le le GIP-RASPEG

Il est donc important de modifier les habitudes de consommation en tenant compte de ces nouvelles recommandations afin de devenir des Consom’Acteurs ! ... L’abus d’alcool nous concerne tous !

Les temps forts de ce mois local de prévention contre l'alcool auront lieu du 14 au 23 décembre.