Statu quo entre le rectorat et les parents d'élèves sur la question du port du masque dès 6 ans

société
Mobilisation parents contre le masque pour enfants dès 6 ans
©Marie-Lyne Plaisir

Ils sont venus dénoncer une décision rectorale de rendre obligatoire le port du masque pour tous les élèves des établissements élémentaires. L'assouplissement de l'autorité académique n'a pas freiné l'ardeur des parents d'élèves qui se sont mobilisés ce matin sur différents sites. 
 

"Non au masque"... C'est en scandant ces trois mots qu'une centaine de parents d'élèves s'est rendue devant le rectorat, ce lundi 22 février. 

L'appel lancé par quelques parents d'élèves sur les réseaux sociaux a été largement entendu... Pour eux, le masque pour les élèves du primaire (dès l'âge de 6 ans) gêne la respiration des élèves, il étouffe et est un frein à l'apprentissage. Les parents n'en veulent pas. Ils souhaitent que la rectrice d'académie, Christine Gangloff-Ziegler, renonce à appliquer cette mesure gouvernementale en Guadeloupe.
Pour la plupart, il est impensable de masquer leurs tout-petits surtout dans des salles de classe manquant de ventilation et d'aération. 

Une mesure jugée inhumaine par des parents

Pour beaucoup, le coût des masques, un temps évoqué n'est pas le principal problème. Ils craignent pour la santé de leurs enfants. Marie Linares est l'une des personnes à l'origine de ce rassemblement. La mère de famille a écrit un courrier à plusieurs membres du gouvernement, suite au décret du 12 février 2021. Le texte rend obligatoire le port du masque chirurgical ou grand public ayant une capacité de filtration de 90% (ancien masque grand public de catégorie 1) pour les élèves en école élémentaire, en raison de l’évolution liée aux variantes de la Covid-19. Pour elle, comme pour beaucoup, les conditions climatiques, chaudes et humides, doivent permettre une adaptation locale à cette mesure.

Pour moi, c'est inhumain, c'est de la maltraitance, purement et simplement.

Marie Linares, parent d'élève

 

Dialogue de sourds

Une réunion entre la rectrice et la délégation de parents d'élèves, a eu lieu, en fin de matinée. Si ces derniers apprécient avoir été reçus, ils n'en restent pas moins déçus. En effet, Christine Gangloff-Ziegler reste ferme. Les enfants, dès l'âge de 6 ans devront porter un masque. La rectrice a précisé que de nombreux parents étaient pour cette mesure. Et qu'il appartiendra aux professeurs et inspecteurs de circonscription de faire preuve de pédagogie et ainsi expliquer aux enfants la bonne utilisation du masque.

C'est donc un véritable dialogue de sourds qui s'installe, car, de leur côté, les parents d'élèves ne comptent pas se soumettre à cette règle. A l'école Fernande Bonchamps, à Pointe-à-Pitre, ce lundi matin, les parents masqués, se sont présentés avec leurs enfants non masqués, comme signe de protestation. 

Et désormais, certains membres de la délégation espèrent un geste et un soutien des élus de Guadeloupe, s'est exprimée Paméla Obertan.

 

Une mesure inadaptée à la situation sanitaire de Guadeloupe selon une pétition

Une pétition en ligne a vu le jour, le 19 février contre la décision du gouvernement. La mesure, selon les signataires, "ne semble ni adaptée au contrôle de l’épidémie de Covid-19, ni adaptée au développement psychomoteur des enfants de cette tranche d’âge, ni même adaptée à leur santé mentale et physique à court terme". Elle compte près de 1 300 signataires. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live