guadeloupe
info locale

La tête de Simon Vainqueur une nouvelle fois sur le billot administratif.

artisanat
conf de presse défense Simon Vainqueur
©E. Stimpfling
Le préfet de région Philippe Gustin vient de signifier par courrier au président de la chambre de Métier et de l’Artisanat, qu’il engageait à son encontre une procédure de révocation pour des manquements qui constituent une « faute grave » selon le haut fonctionnaire.
Le 23 septembre dernier, le préfet de région Philippe Gustin a indiqué dans un courrier au président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat qu’il engageait à son encontre une procédure de révocation pour des manquements qui constituent une « faute grave » selon le haut fonctionnaire, conditions sine qua non pour entamer cette nouvelle campagne.
De l’acharnement pour le conseil de Simon Vainqueur. Sans en dévoiler la teneur, maitre Harry à accepter ce matin d'en dire un peu plus sur sa ligne de défense tout en rappelant le caractère insupportable de cette procédure.

Sébastien Gilles Guadeloupe La 1ère

Le président de la Chambre de Métiers et de l'artisanat et son avocat Maitre Harry Nirelep seront auditionnés le 7 octobre prochain à 14h30. Ils pourront alors faire valoir leur observation et leurs éléments de défense.
Notez par ailleurs que Simon Vainqueur fait l’objet d’une procédure judicaire. Une enquête préliminaire a été ouverte le 15 juillet 2019 par le parquet de Basse-Terre. Elle fait suite à la dénonciation par écrit par un artisan de faits supposés de fraude massive lors des élections de la chambre en janvier 2018. L'enquête a été confiée au service de recherche de la gendarmerie.

 
Publicité