publicité

Tour cycliste de Guadeloupe

rss

#Tour1ere : Victoire d'Ignacio Sarabia au sprint à Baie-Mahault

Le sociétaire de la team Inteja, Ignacio Sarabia s'est imposé au sprint devant Mickaël Clarico de l'USL et le Martiniquais Thierry Ragot. Ce samedi après-midi, place au contre-la-montre à Baie-Mahault. 

© Colbi Media
© Colbi Media
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le
89 coureurs encore en course, à la veille de la dernière étape de la 68ème édition du Tour cycliste de la Guadeloupe. 102 kilomètres au menu du 1er tronçon de la 8ème étape entre Petit-Canal et Baie-Mahault. 
 

Des coureurs à la recherche d'une victoire d'étape

Dès le départ, l'explosif Diego Milan de la team Inteja place une attaque, vite réprimée par le peloton. C'est ensuite au tour d'Adrien Alidor de l'USR Vélo STPA de faire cavalier seul. A Morne-à-l'Eau, il reçoit de la compagnie : Thierry Ragot de la Martinique, Kéran Barolin de l'UVN, Jordy Pruneau de l'USL, Pablo Guerrero Bonita de la team Inteja, Sébastien Fournet Fayard du team Pro Immo Nicolas Roux, Romain Vinetot de KAPDL, Fabrice Cornélie, Cédric Locatin et Jean-Louis Damase de l'Excelsior et Jules Lanclume du VO2C. 
Avec seulement 38" maximum avec le peloton, ils sont rapidement recollés.
Et c'est à cet instant que la Martinique tente crânement sa chance, avec Mickaël Stanislas et Thierry Ragot. Les deux hommes font rapidement le trou. 
A l'entrée de Moudong, à Baie-Mahault, Marvin Judith du CSCA, Quentin Moine de Bourg-en-Bresse, suivi de Mickaël Clarico de l'USL et Carl Legrand de l'UVN, partis du peloton, font la jonction à l'avant, avec Stanislas et Ragot.
Frédéric Théobald, Barolin, Ignacio Sarabia de la team Inteja, Lanclume obtiennent un bon de sortie et reviennent sur les hommes de tête. 
Mais cela ne s'entend pas à l'avant. Sarabia décide de tenter le coup seul, mais dans sa roue Legrand s'accroche. Au premier passage sur la ligne d'arrivée, ils ont 1'10 d'avance sur le peloton. Mais derrière, deux coureurs reviennent : Clarico et Judith. 
 

Sarabia plus inspiré

La physionomie de la course change peu durant les kilomètres suivants et s'emballe sur les derniers kilomètres. 
Le KAPDL, prend la direction du peloton, jusqu'ici mené par le CCD, équipe du maillot jaune, Boris Carène. Ils souhaitent repositionner leur sprinteur Cédric Ramothe. 
Mais à l'avant, on ne l'entend pas de cette oreille. Sentant le peloton revenir, Sarabia tente une percée, suivi de Clarico et Ragot. Les trois coureurs se jaugent dans les derniers mètres, mais c'est Sarabia qui finit par s'imposer devant le stade de Baie-Mahault. 
Clario termine 2ème, Ragot, 3ème. 
 
Cet après-midi, un contre-la-montre de 19 kilomètres dans Baie-Mahault devrait départager les premiers du classement. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play