#TourMG1ere : l'UVMG prend le pouvoir sur le Tour de Marie-Galante

cyclisme
Victoire Yornan Fuentes VO2C 3ème étape Tour MG
©Tipa
C'était la plus longue étape du Tour de Marie-Galante : 149,200 kilomètres à parcourir, avec les ascensions de Piton, Petite Banane et Cocotiers. Yornan Fuentes du VO2C s'est finalement imposé au sprint devant le duo de la pédale pilotine, Eduin Becerra Becerra et Roniel Campos Lucena. 
Podium 3ème étape
©Tipa

 

Les attaques se multiplient

Ce sont 114 coureurs qui étaient au départ de cette étape décisive. Si certains redoutaient cette journée, d'autres ont très vite pris les devants. 
Dès les premiers coups de pédales, les attaques se multiplient. Ramothe, Joachim de KAPDL, Sallayonnel du Madinina Bikers se portent à l'avant. Suivis par Becerra Becerra, de la Pédale pilotine, qui, on ne le sait pas encore, sera l'homme le plus remuant de cette troisième étape. 
Et c'est le maillot jaune, Mickaël Stanislas, en personne qui se lance à leur trousse. Il espère peut-être aussi se défaire de ses principaux adversaires. 
 

Cruelles ascensions

Lors de la montée de Piton, un imposant groupe de tête composé de Hamlet, Fuentes, Laviolette, Sallayonel, Lebels, Campos, Jeanne, Plumbert, Lutin, Joachim, Martinez, Ragot, Lanclume, Demazy, Gobin, Geran, Taranne, Denara, Alidor, Etiennar, Phaëton, Théophile, Kwiatkowski, Valide et Stanislas a une minute d'avance.
Et c'est là que les ennuis commencent pour le leader du général. Stanislas est attaqué de toutes parts... Par Anzola, du CCD, son ancien dauphin, qui cherche à remonter au classement. Mais également par Becerra Becerra qui a, à coeur d'endosser le maillot blanc à pois rouges, de meilleur grimpeur. 

​Mickaël Stanislas, ainsi que d'autres compagnons d'échappée, est lâché. Il ne réussira jamais à refaire son retard. Il comptera plus de 4'25 de retard à l'arrivée. 
Les ascensions suivantes, celles de Petite Banane et de Cocotiers creusent l'écart entre la tête de course et les retardataires, qui sont finalement repris par un autre groupe, dans lequel se trouve Boris Carène, du CCD. 
 

Belles remontées de Turpin et Carène

Plutôt discrets depuis le début de la compétition, Ludovic Turpin fait, enfin, parler de lui. Le sociétaire du VCG, se glisse dans la bonne échappée.
Il termine à la 5ème place et est désormais 6ème du classement général. 
Quant à Boris Carène, au prix d'un gros effort, a réussi à fausser compagnie au groupe maillot jaune et rejoindre les attardés du groupe de tête. Il finit 10ème de l'étape et fait une belle remontée au classement général.  
 

Les classements

Résultats Etape 3 Tour MG 2018