Le travail dissimulé dans le collimateur des forces de l'ordre

sécurité
Opération contrôle travail dissimulé CHU
©Police nationale de la Guadeloupe
Une opération de contrôle de grande ampleur contre le travail illégal a été menée ce lundi 9 mars sur le chantier de construction du nouveau CHU.
Le site de construction du nouveau CHU, à Perrin, aux Abymes, a été le théâtre d'une opération d'envergure menée par les forces de l'ordre afin de lutter contre le travail dissimulé. 
 

Des dizaines de contrôles 

Cette opération dite CODAF (comité opérationnel départemental anti-fraude) menée simultanément par la DDPAF, l'Urssaf et la Dieccte a mobilisé près d'une soixantaine d'effectifs de la Police nationale (Police aux Frontières, Compagnie Départementale d'Intervention, Sûreté Départementale, GIR et Gendarmerie nationale).
Dès 9h45 et ce, jusqu'à 11 h 00, le site du nouvel hôpital a été bouclé par les forces de l'ordre afin de vérifier qu'il n'y avait pas de travail dissimulé, ni d'éventuels ouvriers en séjours irréguliers. Des dizaines d'ouvriers ont été contrôlées sur le site pour tous corps de métiers confondus.
Sur place, la police nationale n'a dressé aucun procès-verbal. Aucune situation irrégulière n'a été relevée. Ce projet de construction jugé "titanesque" a poussé les forces de l'ordre à une plus grande vigilance sur le respect des droits du travail en menant cette opération CODAF.