guadeloupe
info locale

Les travaux des chercheurs guadeloupéens sur le Zika sont reconnus mondialement

santé
Recherche à l'INSERM ZIKA
Les enfants nés de mères infectées par le virus du zika, ont pratiquement deux fois plus de risques de développer une malformation si la contamination s’est faite au 1er trimestre de la grossesse. C’est ce que vient de confirmer une étude réalisée par l’INSERM, 
Une confirmation, au sujet des risques que fait courir le zika sur le développement neurologique des enfants à naître, dont la mère est infectée lorsqu’elle est enceinte. Ces bébés ont presque deux fois plus de risques de développer des malformations, quand la contamination a lieu lors du 1er trimestre de grossesse.
contamination femme enceinte Zika
Ce sont les conclusions d’une étude menée par les chercheurs de l’Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), de l’Institut Pasteur et du CHU de la Guadeloupe pendant l’épidémie de zika qui a touchée les départements français d’Amérique en 2016
©guadeloupe


Publicité